Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Les cambrioleurs de Paea jugés le 8 avril



Tahiti, le 11 mars 2021 – L'audience de comparution immédiate de deux des cambrioleurs qui écumaient la commune de Paea ces derniers mois a été renvoyée au 8 avril prochain. En tout, les deux prévenus ont reconnu une quinzaine de vols avec effraction.
 
Les deux cambrioleurs majeurs arrêtés dimanche dernier pour une série de vols avec effraction dans la commune de Paea ont été présentés jeudi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Papeete. Impliqués dans les cambriolages de la mairie, d'un cabinet médical ou encore d'un salon de tatouage lors du week-end du 27 février dernier, les deux hommes avaient été arrêtés avec d'autres mineurs qui seront jugés devant les juridictions compétentes. Mais surtout, les cambrioleurs ont reconnu d'autres vols commis depuis décembre dans la commune, une quinzaine en tout, chez des particuliers ou encore dans des écoles… Placés en détention provisoire à l'issue de leurs auditions mercredi, les deux prévenus devaient être jugés jeudi, mais un petit couac dans les permanences de l'ordre des avocats en a décidé autrement.
 
Assez remonté contre la tournure prise par l'audience et au vu des nombreuses parties civiles qui s'étaient déplacées au palais de justice pour cette affaire, le président du tribunal correctionnel n'a pas mâché ses mots à l'encontre du barreau de Papeete. Le magistrat a expliqué que l'avocat constitué pour la défense des deux cambrioleurs avait “omis de faire le nécessaire pour s'organiser” et n'était donc pas présent, et que l'avocate de permanence du jour n'ayant pas été prévenue à l'avance il n'était “pas raisonnable” pour les droits de la défense qu'elle prenne le dossier à quelques minutes du procès. Une “situation très regrettable” a insisté le président, qui a renvoyé l'affaire au 8 avril prochain en prononçant le maintien en détention des deux monte-en-l'air. “Je trouve assez déplorable que tout le monde se soit déplacé pour cette audience”, a conclu le magistrat, fustigeant la “désorganisation qui semble frapper l'ordre des avocats”. Ambiance…
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 11 Mars 2021 à 17:21 | Lu 1870 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 14:01 Prism lance son 6e appel à projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus