Tahiti Infos

​Le RSMA recrute à Ua Pou


Le RSMA mène actuellement une campagne de recrutement à la mairie de Ua Pou. De nombreux jeunes espèrent que leur candidature sera retenue pour ensuite intégrer une formation.
Le RSMA mène actuellement une campagne de recrutement à la mairie de Ua Pou. De nombreux jeunes espèrent que leur candidature sera retenue pour ensuite intégrer une formation.
Ua Pou, le 11 novembre 2021 – Le RSMA recrute actuellement aux Marquises. Les représentants étaient présents toute la semaine à la mairie de Hakahau où de nombreux jeunes ont pu remplir leur dossier d’inscription afin de bénéficier d’une formation militaire et professionnelle. Une opportunité pour les jeunes Marquisiens désireux d’obtenir un emploi.

Cette semaine, plusieurs jeunes de l’île de Ua Pou se sont rendus à la mairie du chef-lieu, Hakahau, avec l’espoir d’intégrer le régiment de service militaire adapté (RSMA), dispositif d’insertion socio-professionnelle proposé par l’armée française, avec pour objectif de former les postulants à des métiers manuels adaptés aux besoins des archipels polynésiens dans un cadre militaire. L’espoir, pour beaucoup de jeunes Polynésiens, d’accéder rapidement à un travail valorisant tout en assimilant les valeurs de l’armée, notamment dans les îles éloignées.
 
Une formation de huit mois
 
Aux Marquises, le RSMA fait maintenant partie du décor car le détachement de Hiva Oa, fondé en 1989, est le premier à avoir vu le jour en Polynésie française. Les jeunes originaires des différentes îles de l’archipel, dont le dossier d’inscription aura été validé, y seront affectés. Commencera alors une formation de huit mois divisée en deux parties. Ils feront leurs classes militaires pendant les deux premiers mois, une première étape destinée à leur enseigner le respect, la discipline et les enseignements propres à l’armée. Ils passeront également leur permis de conduire. Puis ils apprendront le métier de leur choix pendant les six mois restants, quatre disciplines leur seront proposées : la restauration, la mécanique, le bâtiment et le maraîchage/horticulture. Au terme de cette formation ils auront le choix de retourner à la vie civile avec le bagage qu’ils auront acquis ou alors de faire la demande de rester au sein de l’armée afin de poursuivre une carrière militaire.
 
Des formations adaptées aux besoins du territoire
 
Pour l’adjudant Gaëtan, responsable du recrutement, le RSMA est une chance pour les jeunes Marquisiens : "Notre travail est très important, notamment dans les archipels où il n’y a pas de travail et où les jeunes sont parfois en perte de repères. Nous leur offrons un cadre, nous leur offrons une instruction et des compétences qui leur seront utiles ici. Les formations proposées par le RSMA de la Polynésie sont des formations adaptées aux besoins du territoire. Nous ne voulons pas vider les archipels, au contraire. Le but est que les jeunes partent et reviennent chez eux avec un savoir-faire afin de contribuer à développer l’économie de leurs îles."
 
90% de taux d'insertion
 
L’année dernière, le RSMA de la Polynésie française a enregistré un taux d’insertion professionnelle de 90 % à l'issue de la formation. De quoi donner de l’espoir aux postulants, comme Manarii venu remplir son dossier d’inscription ce matin : "J’ai envie de faire quelque chose de ma vie. Je suis sportif, j’aime le jardinage et je voudrais apprendre un métier. J’espère que je serai pris !" Au-delà de la formation professionnelle dispensée, le RSMA est pour beaucoup une porte d’entrée vers une carrière militaire, une voie prisée par les jeunes recrues, mais les places sont chères et tous ne pourront pas en bénéficier. Adéodat était lui aussi présent ce matin pour remplir son dossier d’inscription dans cette optique : "J’ai envie de bouger un peu, de voir ce qu’il y a dehors. Je suis très motivé !"
 
"Pendant les sessions de recrutement, on porte l’uniforme toute la journée, nous dit l’adjudant Gaëtan, cela permet aux jeunes de nous remarquer. Il n’en faut pas plus pour que le bouche à oreille fasse son travail et que beaucoup d’entre eux viennent spontanément à notre rencontre. Nous constituons une vraie opportunité pour eux et ils le savent." Deux recrutements par an sont effectués par le RSMA en Polynésie, et les jeunes Polynésiens sont toujours au rendez-vous.

Rédigé par Jean Ollivier le Jeudi 11 Novembre 2021 à 17:43 | Lu 817 fois