Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Le Pays efface l’ardoise de la SA Kai Hotu Rau



PAPEETE, le 28 octobre 2019 - L’assemblée a voté lundi une subvention d’équilibre de 73 millions de francs à la société Kai Hotu Rau afin de lui permettre de rembourser au Pays une avance de trésorerie accordée en 2015.
 
La 4e modification du budget général pour l’année 2019 a fait l’objet d’une délibération soumise à l’avis des élus de l’assemblée ce lundi et adoptée par 47 voix avec 10 abstentions.

Une mesure a particulièrement retenu l’attention des représentants de l’opposition souverainiste, lors des débats. Dans la foule des ajustements budgétaires, une subvention de 73 millions de francs est destinée à la SA Kai Hotu Rau, afin de permettre le remboursement, intérêts compris, d’une avance de trésorerie accordée par le Pays à la société du groupe Chung Sao en janvier 2015.
Une pratique « pas très orthodoxe » pour Antony Géros. Et le président du groupe Tavini de commenter : « Le Pays accorde à une entité qui lui est débitrice de quoi le rembourser sur la base de la subvention qu’il lui octroi. » Pour lui, cette avance en capital aurait pu être soldée par une redéfinition du pacte d’actionnaires, en demandant à chacun de contribuer. « Cette pratique pour le moins bizarre ne risque-t-elle pas de créer un précédent ? », a-t-il questionné en direction du gouvernement.

Le vice-président Teva Rohfritsch s’est étonné que le président du groupe Tavini Huiraatira revienne sur cette « question », après les explications apportées par le ministre de l’Agriculture en commission législative. « (…) Nous avions souligné le fait que si plusieurs solutions pouvaient être choisies, celle qui vous est proposée est le choix du gouvernement et du ministre », a rappelé Teva Rohfritsch. « Je n’ai pas d’autre commentaire à apporter, si ce n’est que nous croyons dans le secteur primaire, que des efforts sont faits aujourd’hui pour aider les agriculteurs à se développer au travers de dispositifs inédits en matière de soutien à l’investissement et que le temps de l’investissement puis de la production se faisant, le choix du ministre et donc du gouvernement est de soutenir cette initiative en faveur de la meilleure commercialisation des produits, en espérant qu’une fois que les investissements soutenus porteront leurs fruits cela permettra d’avoir un volume de chiffre d’affaires pour que Kai Hotu Rau puisse fonctionner mieux qu’aujourd’hui. »

Par cette subvention, a-t-il aussi indiqué, le gouvernement mise « sur le fait que les petits agriculteurs utilisent Kai Hotu Rau comme alternative aux circuits classiques. Si dans les deux-trois ans qui viennent il s’avérait que d’autres circuits de commercialisation existants ou à créer devaient répondre aux attentes des agriculteurs, Kai Hotu Rau n’aurait plus raison d’être. » Mais pour l’instant « ce secteur manque de structuration et a besoin de soutien, jusque dans la commercialisation. Il aurait été de mauvaise gestion d’abandonner cet effort au moment où nous relançons la production ».

La SA Kai Hotu Rau a été créée en 2010 sur la base d’un investissement public-privé, avec l’ambition de devenir un centre de collecte, de nettoyage, de triage de produits agricoles, avec le projet de gérer au mieux leur offre afin de réguler l’écoulement de ces produits agricoles, notamment ceux en provenance des archipels, sur le marché polynésien. Depuis l’origine, le Pays possède 49 % du capital de cette SA, le reste étant dans les mains d’investisseurs privés. Dans l’incapacité d’atteindre une rentabilité, l’entreprise avait été mise en sommeil en mai 2014 avant que le groupe Chung Sao n’en devienne l’actionnaire majoritaire par le biais de la société Taiarapu Imports avec l’acquisition des 50,9 % des parts.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 28 Octobre 2019 à 16:22 | Lu 5373 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 00:35 La saisie d'Oscar Temaru maintenue

Mardi 7 Juillet 2020 - 18:27 ​La fratrie de braqueurs à la barre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus