Tahiti Infos

​La culture polynésienne à l'honneur au collège de Afareaitu


Moorea, le 10 décembre 2021 - Le collège de Afareaitu célébrait jeudi sa journée polynésienne. Les élèves ont pu participer à différents ateliers culturels et ont pu mettre à profit leurs savoirs acquis pendant les cours de patrimoine, notamment en 'ori tahiti et en percussions, à travers une magnifique prestation de danse. 
 
Le collège de Afareaitu a organisé jeudi sa journée polynésienne au sein de l'établissement et au stade de football John Teariki de Afareaitu. À cette occasion, plusieurs ateliers culturels comme le tressage, les échasses, les percussions, le ukulele ou encore la confection de couronnes ont été organisées pendant la matinée en faveur des élèves. Pour l’édition de cette année, un atelier sur l’agriculture ainsi que sur la présentation du projet To’a ora, qui vise depuis septembre 2020 à restaurer par l’intermédiaire de deux classes bilingues une partie du récif frangeant de Afareaitu, ont aussi été présentés dans la matinée.  

À midi, les élèves se sont réunis autour d'un repas traditionnel. La journée s'est clôturée par une magnifique prestation de 'ori tahiti. Une occasion pour les jeunes de présenter les savoirs qu'ils ont acquis durant les cours de patrimoine suivis par toutes les classes à raison de quatre heures par semaine.

“Durant cet après-midi, les élèves ont montré aux parents ce qu’ils ont appris au collège. C’est important que nos enfants continuent à parler leur langue et qu’ils connaissent tout ce qui est lié à la culture. Ils sont vraiment intéressés, encore plus depuis qu’on a créé les classes bilingues français-tahitien”, explique Vaitiare Cruvellier, professeur de lettres modernes et de tahitien. 

Cette journée a aussi été l’occasion pour les collégiens d’exprimer leur fierté vis-à-vis de leur culture, tous ravis de l'expérience. “J’ai beaucoup aimé la danse aujourd’hui, car cela met en valeur la culture polynésienne. Cela nous permet de montrer d’où nous venons. Je pense que les jeunes s’intéressent au reo tahiti. C’est important pour comprendre ceux qui la parlent et aussi pour garder en vie la langue de nos ancêtres”, témoigne Atamu Germain, élève de troisième.

“Les ateliers étaient sympathiques avec beaucoup de choses différentes. Ce n’est pas ma culture, mais c’est bien de la connaître car c’est très intéressant. J’apprends plus de choses dans les activités du collège que celles organisées en dehors de l’établissement. On voit en fait tous les aspects de la culture polynésienne”, confie Elisa Dedier, une autre élève de troisième. 


Rédigé par Toatane Rurua le Vendredi 10 Décembre 2021 à 13:44 | Lu 694 fois