Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​La CTC sort de sa réserve



​La CTC sort de sa réserve
Tahiti, le 5 juillet 2020 – Astreinte à une longue période de réserve électorale en raison de la prolongation des élections municipales, la chambre territoriale des comptes de la Polynésie française reprend le rythme des publications de ses rapports, à commencer par celui de son activité pour 2019.

La chambre territoriale des comptes de la Polynésie française (CTC)a publié vendredi son rapport d'activité 2019, qui compile les grandes lignes de l'activité de la juridiction durant l'année écoulée. Une publication relativement tardive en raison, non pas directement de l'épidémie liée au coronavirus, mais de l'un de ses effets sur le report du second tour des élections municipales. En effet, la juridiction s'est astreinte à une période de réserve électorale, pendant toute la durée de la campagne et des élections, qui s'est prolongée jusqu'à la semaine dernière. Raison pour laquelle aucun rapport d'observations n'a été officiellement publié depuis novembre 2019, avec celui sur la commune de Paea.
 
Largement renouvelée durant son exercice 2019, avec quatre magistrats sur six "mutés, promus ou partis à la retraite", la CTC est présidée depuis le 1er octobre 2019 par Jean-Luc Mercier. Dans l'année écoulée, elle a rendu onze rapports d'observations définitives, dont neuf seulement ont été publiés. Deux rapports sur la gestion du Syndicat pour la promotion des communes (SPCPF) et sur le Centre de gestion et de formation (CGF) n'ont pas pu être rendus officiellement publics en raison justement de la période de réserve électorale et le seront dans les prochains jours, même si le second a été révélé en exclusivité dans nos colonnes.
 
Suivi des recommandations "très encourageant"
 
Notons également que la CTC assure désormais un suivi de ses recommandations aux communes. Porté sur Punaauia, Faa'a et Arue en 2019, le "degré de suivi de ces recommandations" a été "à tous égards très encourageant", pointe le rapport d'activité. En effet, sur 28 recommandations, 6 ont été totalement mises en œuvre par les trois communes, 14 sont en cours de mise en œuvre, 6 ne l'ont pas encore été et 2 ont fait l'objet d'un refus des communes.
 
Enfin, s'il ne dévoile pas le programme des contrôles en cours – on sait simplement que Moorea ou encore l'autorité polynésienne de la concurrence (APC) sont dans les tuyaux – le président de la CTC indique que sa juridiction a "travaillé et préparé pour les prochaines années un programme de contrôles prenant en compte les effets liés à la crise sanitaire et au contexte récessif que nous devrions connaître". Pour le magistrat en effet : "La crise actuelle montre la nécessité d’aborder la dépense publique sous deux aspects parfois opposés à tort. C’est certes une charge qui peut peser sur la société mais c’est aussi un atout de développement et au cas présent de réponse à une crise sans précédent."
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 6 Juillet 2020 à 10:54 | Lu 2251 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Août 2020 - 16:45 Les sociétés Delano se défendent à Miri

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus