Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​L'armée en démonstration à Tubuai



Tubuai, le 8 mai 2021 - Les forces armées ont clôturé samedi l'exercice de déploiement Marara à Tubuai aux Australes, à l'occasion de la commémoration du 8 mai. Une journée de démonstrations et d'échanges avec la population et les militaires.
 
C'est sous un temps couvert et quelques averses que s'est déroulé sur l'île de Tubuai aux Australes la journée de commémoration du 8 mai 1945 et de clôture de l'exercice Marara qui s'était déroulé toute la semaine sur l’île. L'exercice Marara est une opération inter-armée majeure pour les forces françaises présente en Polynésie, qui n'a lieu que tous les deux ans.
 
Un exercice de portée internationale et régionale
 
Si l'exercice était initialement prévu aux îles Cook, c'est la pandémie de Covid-19 qui a contraint les autorités militaires, sous la conduite du contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant des forces armées en Polynésie française, à redéployer ses moyens sur le territoires sans la présence des troupes étrangères, australienne et néo-zélandaise en particulier.
 
150 militaires et 13 véhicules sont arrivés par vagues successives sur l’île avec les moyens de l'armée de l'air, par avion casa, et navals y compris civil, avec le soutien du Tuhaa pae, pour le déploiement des véhicules et la logistique lourde nécessaire au bon déroulement de cette opération qui a durée quatre jours. Il aura fallu six rotations du Casa de l'armée de l'air pour assurer la mise en place du dispositif.
 
Cet exercice est l’occasion de tester la capacité des forces armées à valider des savoirs-faire, un test grandeur nature pour s'assurer de la capacité des forces à se projeter partout en Polynésie dans le cadre de sa mission d'aide et défense de la population en cas de catastrophe majeure ou cyclonique. Exercice néanmoins amputé pour la bonne cause, puisqu'une partie des moyens engagés sur le terrain ont été  projeté sur l’île de Rapa pour porter assistance aux habitants dans le cadre de la crise covid et la campagne de vaccination.
 
Journée au pas de course
 
Samedi, la journée millimétrée, mené tambour battant à Tubuai, a débutée par une cérémonie au monument aux morts où la délégation militaire et les autorités civiles ont rendu un hommage appuyé à deux marsouins originaire de Tubuai, engagés au sein du bataillon du pacifique et morts au champ d'honneur au cours de la bataille de Bir Hakeim en Libye en 1942.
 
Sous le chapiteau de la mairie, le lieutenant-colonel, Olivier Legrand, chef de corps du Rimapp a ensuite tenu à remercier le maire et ses administrées pour l'accueil chaleureux réservé à l'ensemble du détachement et a procédé a une remise de présents au tavana et aux représentants des anciens combattants.
 
A l'issu du repas, le contre-amiral Rey s'est ensuite rendu dans les locaux de la troisième compagnie du RSMA pour le débriefing de l'exercice qui s'est déroulé sur l’île toute la semaine. Une occasion pour l'amiral d’échanger avec le staff du poste de commandement opérationnel, avant une brève visite des installations du RSMA.
 
Jean-Mathieu Rey a ensuite tenu à rendre visite a la famille du caporal chef, Tanerii Mauri, mort au combat au Mali le 28 décembre dernier au cours de l’opération Barkhane. Un moment d’émotion partagé. Le contre amiral, en comité restreint, a pu s'entretenir avec la maman, un des frères et une des sœurs du militaire. "Il est normal d’être présents et nous serons toujours là. L'armée française sera toujours là pour la famille de Tanerii", a tenu à préciser le contre-amiral.
 
S'engager, "pourquoi pas ?"
 
C'est ensuite sur le stade communal qu'a eu lieu la cérémonie de clôture de l'exercice, marqué par une remise de décoration : la médaille militaire à trois membres des forces armée en présence d'une population jeune et attentive, peu habitué à un tel déploiement de forces.
 
En clôture de cette journée, un groupe du Rimapp a présenté une démonstration dynamique de combat. L'attrait des armes exerçant toujours un vrai pouvoir de fascination, la population nombreuse a pu s'entretenir, poser des question et s'approcher pour échanger avec les soldats présents.
 
Le détachement des forces armées ne quittera que progressivement l'île de Tubuai dans les jours a venir. Ce dimanche est prévu une journée d’échanges sportifs armée-jeunesse. Une partie des effectifs, dès lundi, se lancera dans des opérations de défrichage, de rénovation et de peinture au profit de la commune. Le tavana Fernand Tahiata, s'est dit reconnaissant. "C'est important que les forces armées viennent s’entraîner pour la période cyclonique, car les Australes sont généralement le plus touchées. La présence des soldats et les échanges qu'ils ont peuvent donner envie aux jeunes de s'engager. Pourquoi pas ?"
 


Rédigé par Grégory Boissy le Lundi 10 Mai 2021 à 09:59 | Lu 896 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Juin 2021 - 18:40 Les communes encore trop subventionnées

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus