Tahiti Infos

​Exercice au crépuscule pour le GIGN


Tahiti, le 3 mars 2022 - La fameuse unité de gendarmerie spécialisée du GIGN a effectué hier soir un entraînement à l'aérocordage au GAM de Faa'a. Un exercice effectué depuis un hélicoptère Dauphin de la Flottille 35F, dans le cadre de la mission autorisée par le haut-commissaire.

C'est à la tombée de la nuit que le détachement du célèbre Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) de Polynésie française a démarré son exercice. Après un briefing effectué devant l'hélicoptère Dauphin de la Flottille 35F, permettant de projeter très rapidement des militaires dans des lieux difficiles d'accès, l'unité spécialisée s'est équipée. “Les missions sur lesquelles nous sommes susceptibles d'intervenir vont du très haut du spectre, depuis l'attaque terroriste, jusqu'à l'interception d'un individu dangereux ayant fait usage d'une arme, en passant la résolution d'une prise d'otages”, indique le commandant du détachement du GIGN.

Ces exercices intensifs et collectifs, réalisés tout au long de l'année, sont indispensables pour le maintien de compétences de haut niveau. “Nous avons permis à l'unité spécialisée de la gendarmerie de s'entraîner dans les meilleures conditions possibles sur des situations extrêmes nécessitant des compétences techniques tout à fait particulières”, souligne Cédric Bouet, le directeur de cabinet du haut-commissaire. L'exercice réalisé jeudi soir a aussi été l'occasion de démontrer l'importance essentielle que représentent les hélicoptères de la Marine nationale pour les missions de service public au profit de la population polynésienne.
 


Rédigé par Simon Saada le Jeudi 3 Mars 2022 à 20:18 | Lu 2182 fois