Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Des subventions contestées à Makemo



​Des subventions contestées à Makemo
Tahiti, le 8 décembre 2020 - Le tribunal administratif de Papeete s’est penché mardi sur deux dossiers de versement de subventions à des associations par la commune de Makemo. Des aides cumulées de 3 millions de Fcfp à un club de pétanque et à une association sportive d’une école primaire qui ne seraient que des petits arrangements familiaux.
 
La commune de Makemo, ses 1500 habitants, ses fermes perlières… et ses contentieux administratifs. Après avoir purgé six contentieux sur le premier et seul tour des élections municipales, le tribunal administratif se penche de nouveau sur la vie, apparemment loin d’être paisible, sur les quatre atolls composant la commune. En cause cette fois-ci, les deux nouvelles requêtes déposées demandant l’annulation de subventions à deux associations sportives sur Makemo et Raroia.
 
Va y avoir du sport
 
A peine élue, la nouvelle municipalité octroyait le 4 juin dernier une subvention de 2,5 millions de Fcfp à l'association District de Pétanque de Makemo et 500 000 Fcfp à une autre association sportive dans le cadre de l’organisation du Heiva local durant la deuxième quinzaine de juillet. Des sommes non négligeables et attribuées dans des conditions douteuses selon les requérants qui ont évoqué notamment des liens de parenté entre conseillers municipaux et membres des associations ou encore la présence du maire à une assemblée générale d’une association deux jours avant l’octroi de la subvention. Des considérations appuyées à la barre par les requérants. Il évoquent tour à tour le fait que "c’est la secrétaire de la mairie qui vient récupérer l’argent" sur le compte de l’association ou encore que ces associations, marquées par de forts liens familiaux, sont "transparentes" et sont en fait dirigées par le maire et ses adjoints. Des considérations auxquelles est resté insensible le rapporteur public qui, hormis quelques erreurs matérielles, a conclu qu’il n'y avait pas d’élément probant pour justifier l’annulation de ces subventions. Délibéré prévu le 15 décembre prochain.
 

Rédigé par Sébastien Petit le Mardi 8 Décembre 2020 à 18:46 | Lu 3294 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Février 2021 - 16:11 Le courrier à domicile : La solution ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus