Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Des graines d’agriculteurs au collège de Nuku Hiva



Nuku Hiva, le 18 mars 2021 – Dans le cadre d’un projet de potager biologique au sein du collège de Nuku Hiva, les élèves de sixième sont allés mercredi et jeudi à la rencontre de l'association Adaee Vahekekua à Taiohae. Il a été question d’agriculture durable, de graines et d’autosuffisance alimentaire.

Les élèves de sixième du collège de Nuku Hiva et leur professeur de sciences de la vie et de la terre (SVT) Raipuni Gramont, en collaboration avec le Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) représenté par Françoise Gantheil, souhaitent mettre en place au sein leur établissement scolaire, un potager biologique. Ainsi, les élèves ont déjà commencé à mettre en germination des graines d’oignons verts et de tomates cerise, et mis en culture des fleurs comestibles, du gingembre, ou encore de la menthe.

“Dans le programme de SVT il y a cette notion de reproduction des végétaux, explique Raipuni Gramont. Que ce soit la reproduction sexuée ou asexuée. Les élèves doivent intégrer comment une plante se reproduit, quels sont les différents types de graines, l’importance des insectes dans l’agriculture, ou encore le bouturage et le marcottage, enfin tout ce qui tourne autour de la biologie végétale.” C’est dans le cadre de cet apprentissage que les deux classes de sixième du collège ont eu l’opportunité de visiter cette semaine (mercredi et jeudi) l’exploitation de l'association Adaee Vahekekua à Taiohae, qui entretient une banque de semences ayant notamment pour vocation de préserver les plantes locales.

”En effet, précise Raipunui Gramont, l’intérêt de cette association c’est qu’elle propose des graines reproductibles bio. Dans le commerce –et ça les élèves ne le savent pas] on ne propose pas de graines reproductibles, mais plutôt des graines génétiquement modifiées et donc à usage unique. C’est-à-dire qu’après avoir fait germer ces graines on obtient une première récolte qui peut être très bonne, mais ce n’est pas le cas la deuxième fois si on utilise les graines issues de la première récolte. C’est le premier intérêt de cette visite chez Adaee. Le second intérêt c’est celui de l’autosuffisance alimentaire. C’est un thème extrêmement important et notamment en ces temps d’épidémie de Covid-19 puisqu’on a pu constater que certaines familles souffraient du manque de nourriture. Et enfin, le troisième intérêt de cette visite concerne la notion d’agriculture durable. L’idée étant de montrer aux enfants qu’on peut, par ses propres moyens, aux îles Marquises, produire des fruits et légumes tout en préservant les propriétés très diversifiées des plantes.”

Une visite des plus instructives, qui a remporté un vif succès auprès des élèves et qui devrait leur permettre de mettre en application des notions de culture raisonnée. Les produits issus du potager des élèves seront, dès leur récolte, mis à disposition du restaurant pédagogique des étudiants en hôtellerie et restauration de l’établissement scolaire.
 

Rédigé par Marie Laure le Jeudi 18 Mars 2021 à 14:19 | Lu 608 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mai 2021 - 20:44 ​Dresser les chiens détecteurs au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus