Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Cyril Tetuanui rempile à la présidence de la Comcom de Hava'i



Raiatea, le 31 juillet 2020 – Alors que la présidence tournante de la communauté de commune de Hava'i prévoyait que Marcelin Lisan prenne la tête de l'intercommunalité, le tavana de Huahine a décidé de laisser sa place au président sortant. Le maire de Tumara'a, Cyril Tetuanui, a donc été réélu à 19 voix contre 11 pour le premier adjoint de Uturoa Johann Roopinia.
 
Vendredi matin a eu lieu l'élection du président de la communauté de commune de Hava'i. Réunis dans la salle de Tevaitoa à Raiatea, les 30 élus des six communes de Raromata'i ont réélu le président sortant, également maire de Tumara'a et président du Syndicat pour la promotion des communes, Cyril Tetuanui, avec 19 voix pour et 11 en faveur de Johann Roopinia, premier adjoint de Uturoa. Une surprise puisqu'en théorie la présidence de la communauté de commune est tournante. Un gentleman's agreement qui n'est pourtant pas inscrit dans les statuts de la communauté de commune. Marcellin Lisan, le maire de Huahine, devait en effet –toujours théoriquement- prendre cette présidence. Mais c'est finalement pour des raisons "d’ancienneté" et de "connaissance des dossiers en cours", que Cyril Tetuanui a été choisi…
 
Le maire de Maupiti, Woollingson Raufauore, a bien tenté de faire entendre son désaccord. Mais celui-ci a été prestement recadré par Marcellin Lisan, lui répliquant que ses revendications ne devaient même pas faire l'objet de débats. L’ordre du jour de la séance étant réservé à l'élection stricto sensu. "L’élection et uniquement l’élection", a tonné le tavana de Huahine, malgré une suspension de séance pour recadrer les élus récalcitrants… A la reprise, les élus ont voté tour à tour. Et le scrutin s'est conclu par des applaudissements quasi généraux à l’énoncé du résultat.
 
Problème de vice-présidents
 
A l’heure de discuter du nombre des élus assurant la vice-présidence, le tavana de Maupiti s'est de nouveau fait entendre. Ce dernier souhaitant revenir à six vice-présidents au lieu de neuf, et arguant que la répartition n’était pas équitable. Nouvelle suspension de séance et nouveau retour des tavana dans la salle de Tevaitoa. Les statuts ont été réexpliqués : la limite autorisée est de 30% des élus de la communauté de commune, soit neuf vice-président. Fin de la discussion.
 
Cyril Tetuanui a clos les débats en fin de séance : "Tavana Moutame a effectué deux ans de 2012 à 2014 à la création de la 'comcom', puis moi de 2014 à 2020. Et au final Marcelin m’a laissé sa place. Je comprends que tout le monde veuille tenter sa chance. Maupiti, Uturoa… Mais c’est la démocratie qui règle le tout. En 2026 ce sera au tour de Tahaa de présenter son candidat". Cyril Tetuanui se voit donc rempiler pour six ans.
 
Dossiers en cours
 
Les élus ont ensuite rapidement évoquées les dossiers en cours. Le futur Centre d’Enfouissement Technique de Faaroa, qui fait couler beaucoup d’encre par les oppositions qui se manifestent largement depuis l’annonce de son installation. Mais également le futur siège administratif qui devrait s’établir à Uturoa, près de la Poste, au niveau de l’ancien bâtiment de la Trésorerie Générale. Actuellement, le siège administratif est situé dans le même bâtiment que le Centre de tri, ce qui occasionne des gênes au niveau du bruit lors des réunions. Pour le futur centre, les élus ont également indiqué souhaiter incorporer des logements de passage, afin de pouvoir héberger les élus en déplacement lors des commissions.
 

​L’origine de la communauté de communes Hava’i

En 2012, Thomas Moutame -le maire de Taputapuatea- et Cyril Tetuanui -celui de Tumaraa- ont décidé de mutualiser leurs moyens pour former ce que l'on appelle familièrement la "Comcom", ou communauté de communes Hava’i. Ce n’est qu’en 2015 que quatre autres communes des îles Sous-le-vent ont rejoint, tour à tour le mouvement, convaincues de l’intérêt de s’associer. Taputapuatea, Tumara'a, Uturoa pour l’île de Ra'iatea, Taha'a, Huahine et Maupiti font désormais partie de la Comcom. Mais pourquoi Bora Bora n’est-elle pas dans la liste ? C’est volontaire, un "sacrifice de la part de Gaston Ton Sang" qui n'a pas spécialement besoin des moyens de l'organisation, tant sa commune prospère est déjà bien en avance sur les sujets qui préoccupent ses confrères. L'explication est surtout affaire de budget, car si Bora Bora avait rejoint la Comcom, la dotation annuelle de l’Etat s’en serait considérablement trouvée diminuée de plusieurs dizaines de millions de Fcfp : 100 au lieu de 156 millions de Fcfp aujourd'hui. Cela n’empêche pas la commune d'être associée "moralement et à titre consultatif" aux travaux. Tout les élus ici reconnaissant la compétence du tavana de Bora-Bora, propriétaire du seul CET en dehors de Tahiti.
 

​Les compétences de la Comcom

Elles étaient cinq à l’origine, mais avec le ralliement de Maupiti, pour qui la desserte maritime est une grande priorité, les élus ont demandés aux instances dirigeantes de leur accorder le transport inter-îles. On retrouve donc, parmi les six compétence, la collecte des déchets ménagers et des encombrants (les déchets verts restant de compétence communale individuelle). Deuxième compétence, la valorisation du patrimoine historique. Troisième, la gestion du transport inter-îles. Quatrième, le développement de l’agriculture biologique. Cinquième, le développement du tourisme nautique. Sixième, la gestion des animaux errants.
 

​Le nouveau bureau de la Comcom

Président : Cyril Tetuanui

Les vice-présidents :
1er Marcelin Lisan,
2e Thomas Moutame,
3e Patricia Amaru
4e Matahi Brotherson
5e Woollingson Raufauore
6e Pitori Gilbert
7e Mirna Hioe
8e Carlos Smith
9e Gérard Holman

Rédigé par JPM le Vendredi 31 Juillet 2020 à 18:56 | Lu 2245 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Août 2020 - 21:59 ​28,6 milliards sous conditions

Mardi 4 Août 2020 - 20:47 Quatre fonctionnaires sans stage au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus