Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Covid : La Polynésie, Hawaii et les autres pays du Pacifique



Tahiti, le 15 novembre 2020 - Alors que de petits pays insulaires du Pacifique comptent leurs tout premiers cas de Covid, la Polynésie monte sur la première marche du podium des pays qui comptent le taux d’incidence le plus élevé au monde, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Hawaii, lui aussi dépendant du tourisme, voit son économie s’effondrer…
 
De "Covid Free" à "Covid prepared", la Polynésie s’est finalement hissée au premier rang des pays ou territoires qui comptent le taux d’incidence le plus élevé au monde, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Sur la quinzaine du 29 octobre au 11 novembre, le fenua affiche ainsi 1 603 cas pour 100 000 habitants, devant Andorre (1 378) et la République tchèque (1 330) selon l'agence de presse Visactu, spécialisée en infographie.
 
Des chiffres qui détonnent chez certains voisins du Pacifique Sud, où le Covid ne circule pas autant. Ainsi les autorités de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont signalé environ 600 cas et 7 décès selon l’agence américaine Associated Press News (AP News). Epargnés jusque-là, d’autres pays insulaires enregistrent leur tout premiers cas, relève l’agence. "Au cours des deux dernières semaines, Vanuatu et les îles Marshall ont signalé leurs premiers cas, provenant de voyageurs mis en quarantaine. Fidji et les îles Salomon en comptent chacune une poignée", note l’agence dans un article intitulé "Les îles du Pacifique, ces États peu connus parmi les derniers endroits covid free".
 
L’agence relève ainsi qu’un petit bouquet d’îles dans le Pacifique échappe à la maladie, précisant toutefois que certains pays peuvent "cacher la réalité des chiffres". En l’occurrence "Tonga, Kiribati, Samoa, la Micronésie et Tuvalu font partie de ces petits pays insulaires qui ne signalent pas le moindre cas". Des petits Etat dont il est par ailleurs difficile d’obtenir des informations. Alors que ces pays ne disposent pas de système de santé ou d’infrastructures médicales suffisantes pour faire face à des épidémies majeures, la maladie ferait des ravages si elle parvenait à s’introduire.
 
Tonga : "Aucune entreprise n’y échappe"
 
Cité par AP News, Paula Taumoepeau, président de la Chambre de commerce et d'industrie à Tonga, applaudit la gestion sanitaire de son gouvernement qui a fait le choix de fermer les frontières depuis mars à l’instar de la Nouvelle-Zélande, de la Nouvelle-Calédonie ou de Hawaii. "Les autorités ont réussi à empêcher le virus de se propager en empêchant les navires de croisière d'accoster et en fermant l'aéroport". Un "lockdown" imposé, même s'il n'y avait aucun cas. "De nos jours, seules les personnes dont le dépistage est négatif sont autorisées à revenir sur des vols de rapatriement occasionnels." Pas de Covid, mais une crise économique sans précédent reconnaît-il pourtant. "Je pense que le gouvernement a fait du bon travail en éloignant le Covid de Tonga, mais cela a eu un impact conséquent sur les entreprises, en particulier le tourisme et l'hébergement. Ça se passe très, très mal", reconnaît Paula Taumoepeau. "Aucune entreprise n’y échappe".
 
Même cas de figure pour Hawaii, dont les 8 à 9 millions de touristes attendus en 2020 se sont envolés selon le Honolulu Star Bulletin. Le ciel hawaiien a bien été partiellement rouvert début octobre avec un programme de dépistage pré-voyage, mais les pertes sont colossales. Hawaiian Airlines a récemment annoncé le licenciement de 30% de son personnel, alors que le nombre d’arrivées au printemps est tombé de plus de 30 000 à 500 passagers par jour.
 
Selon l'université de Hawaii, le Pays de 1,416 million d’habitants a subi un effondrement de 42% de son PIB, avec un taux de chômage qui atteint aujourd’hui 24%, soit le taux le plus élevé des Etats-Unis. Ce déclin est non seulement l'un des pires des Etats-Unis, mais il n'y a pas non plus de précédent historique. Cité par Hawaii News now, Carl Bonham, directeur de la section de recherche économique de l’université, souligne que "le pays est revenu au niveau de 2012, nous avons pratiquement effacé huit années de croissance". L’archipel compte 16 619 cas, et pas moins de 221 décès.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Dimanche 15 Novembre 2020 à 19:54 | Lu 8684 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:33 ​Une archiduchesse aux Marquises

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:31 ​Des bords de route dangereux

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus