Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Affaire Temaru : Le barreau monte au créneau



Tahiti, le 30 juin 2020 – À la demande "unanime" de son conseil de l'ordre, le bâtonnier du barreau de Papeete a adressé un courrier au procureur de la République, avec copie à la Chancellerie, pour lui faire part des "protestations véhémentes" du barreau contre les auditions libres des avocats d'Oscar Temaru et de la mairie de Faa'a, perçus comme "une volonté de déstabilisation de la défense".
 
Décidément, les affaires judiciaires d'Oscar Temaru font couler beaucoup d'encre. Après le Tavini, le parquet, le collectif Nuna'a a ti'a ou encore l'église protestante, c'est au tour de l'Ordre des avocats au barreau de Papeete de prendre position dans le dossier des frais de justice de l'affaire Radio Tefana. Dans un courrier adressé le 15 juin dernier au procureur Hervé Leroy, le bâtonnier Me Benoît Bouyssié fait part des "protestations véhémentes du barreau" contre l'audition libre des deux avocats d'Oscar Temaru et de la mairie de Faa'a, Mes Gilles Jourdainne et Stanley Cross. Auditions menées le 27 mai dernier à la section de recherche de la gendarmerie dans le cadre de l'enquête ouverte pour "détournement de fonds publics" après le vote de la protection fonctionnelle accordée au maire de Faa'a par son conseil municipal dans l'affaire Radio Tefana.
 
Dans ce courrier de trois pages à la plume mesurée mais ferme, que Tahiti Infos s'est procuré, le bâtonnier explique que les "comptes rendus" de ces auditions du 27 mai dernier "ont généré une cascade de réactions au sein du barreau de Papeete, exigeant mon intervention rapide et la convocation en urgence d'un conseil de l'ordre extraordinaire". Il indique que si "nul n'aurait songé à s'indigner de l'engagement d'une telle enquête" après une décision définitive dans l'affaire Radio Tefana, en revanche "sa précocité interpelle tout avocat ayant une activité en matière pénale, quant à son exercice quotidien".
 
"Déstabilisation de la défense"
 
Pour le bâtonnier, les avocats "ne peuvent ressentir le 'timing' d'une telle enquête autrement que comme une volonté de déstabilisation de la défense, quand bien même une telle intention n'existerait pas". Et l'avocat en veut pour preuve que Me Gilles Jourdainne s'est désisté de la défense d'Oscar Temaru depuis cette enquête et qu'aujourd'hui un nouvel avocat du maire de Faa'a ne pourrait à la fois pas facturer la commune sans risquer des poursuites, ni facturer le client sans tomber dans "un aveu d'absence de protection fonctionnelle alors que cette problématique n'est pas tranchée". Enfin, le bâtonnier conclut en citant longuement les propos du premier président de la cour d'appel de Papeete, Régis Vouaux-Massel, lors de son dernier discours de rentrée solennelle. À l'époque, le magistrat s'était longuement attardé sur la "présomption d'innocence" qui "s'impose à tous et constitue un principe supérieur à la liberté d'expression".
 
En conclusion de sa missive, le bâtonnier Me Bouyssié ajoute que le conseil de l'ordre lui a demandé "à l'unanimité" d'adresser ce courrier au chef du parquet et "d'en assurer la communication" au parquet général et à la Chancellerie.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 1 Juillet 2020 à 08:06 | Lu 13787 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Vendredi 7 Août 2020 - 09:58 ​L’économie broie du très noir

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus