Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Afaahiti-Taravao : Jamet prêt à tout pour écarter Béatrice Lucas



Tahiti, le 16 mars 2021 - Pressé par la justice administrative, le conseil municipal de Taiarapu-Est est convoqué ce mercredi après-midi pour élire avec huit mois de retard le maire délégué de Afaahiti-Taravao. Un poste que n’est pas assurée de décrocher Béatrice Lucas, en dépit du score de sa liste dans cette section de commune aux dernières municipales.

Le tribunal administratif de Papeete s’est de nouveau intéressé, mardi, à l’absence de maire délégué dans la section de commune de Afaahiti-Taravao. Encore une fois à la demande de Béatrice Lucas. Mais cette fois-ci pour instruire une demande d’exécution du jugement prononcé le 22 septembre dernier. La juridiction avait alors souligné la nécessité d’élire un maire délégué pour la commune de Afaahiti-Taravao, en dépit des velléités du leader de la majorité municipale, Anthony Jamet. Confirmée par le Conseil d’État le 17 février, cette analyse ne fait plus débat aujourd’hui. Aussi, les conclusions de la rapporteure publique ont-elles été expéditives, mardi. Depuis le 22 septembre, le maire de Taiarapu-Est doit convoquer son conseil municipal dans un délai d’un mois, afin de procéder à l’élection du maire délégué de Afaahiti-Taravao. Pour la magistrate, ce jugement adoubé par le Conseil d’État “est suffisamment précis, de sorte que nous vous demanderons la fixation d’une astreinte de 50 000 Fcfp par jour de retard, si la commune ne justifie pas de son exécution dans un délai de 15 jours.” La juridiction prévoit de rendre sa décision le 30 mars prochain. 
Mais il ne faudra pas attendre jusque-là pour qu’un tāvana délégué soit installé à la tête de cette localité. Un conseil municipal est en effet convoqué sur place, ce mercredi à 16 heures afin de procéder à ce scrutin, plus de huit mois après l’issue des élections communales. 

Willy Chung Sao sur les rails

L’élu devra être choisi parmi ceux de la liste arrivée en tête dans la section de commune, aux dernières municipales. Fin juin dernier, au décompte final dans les quatre communes associées de Taiarapu-Est, Béatrice Lucas avait été battue de 97 voix par le maire sortant, Anthony Jamet. Mais sa liste avait fini en tête dans la section Afaahiti-Taravao. En principe, la mairie déléguée de Afaahiti-Taravao devrait lui revenir, ne serait-ce que pour refléter le choix de la majorité des électeurs de cette commune associée. Pourtant, selon nos informations, la candidature de son second de liste, Willy Chung Sao, est sérieusement envisagée par la majorité municipale conduite par Jamet. “Et si ce n’est lui, celle de la troisième de liste”, nous renseigne-t-on. Anthony Jamet n’a pas démenti, mardi : “Je vous invite à venir assister au conseil municipale”, a-t-il simplement botté en touche. Willy Chung Sao, assure quant à lui ne pas être au courant. Il a toujours la possibilité de refuser la manœuvre du chef de la majorité municipale. Mais il ne se dit pas opposé sur le principe : “Si c’est la majorité qui propose, j’accepterai.”
Si depuis la loi Tetuanui de 2016, le maire délégué d’une commune associée doit être choisi parmi les élus de la liste arrivée en tête dans la section de commune, rien n’indique en effet que cet édile en soit nécessairement la tête de liste. Après avoir joué la montre, à Afaahiti Jamet semble avoir trouvé la feinte pour barrer la route à Béatrice Lucas.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 16 Mars 2021 à 19:50 | Lu 2090 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mai 2021 - 20:44 ​Dresser les chiens détecteurs au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus