Tahiti Infos

​Accident à la chaudronnerie de la Punaruu


Tahiti, le 17 février 2022 – Une explosion à la chaudronnerie de la Punaruu a fait trois blessés jeudi matin, dont une personne gravement brûlée aux jambes. L'accident s'est produit lors d'une soudure sur une cuve de gasoil vide.
 
Un accident assez rare s'est produit jeudi matin à la chaudronnerie de la Punaruu à Punaauia. Selon le chef de corps des pompiers de Punaauia, Jacquie Ahini, les employés étaient en train de réaliser une soudure sur une cuve de gasoil vide, lorsque la cuve a explosé. Les vapeurs de gasoil s'étant enflammées avec les étincelles de la soudure. “Il y avait trois personnes aux alentours qui ont été brûlées dont une gravement. Le feu est éteint, mais la boule de feu au départ était impressionnante car elle a brûlé les palettes et tout aux alentours”, explique Jacquie Ahini. Les pompiers de Punaauia et Paea sont rapidement intervenus et ont réussi à circonscrire l'incendie “grâce aux employés, qui ont pu maîtriser le feu avec des extincteurs”, précise le soldat du feu. “On est arrivé pour terminer cette extinction.”
 
Jacquie Ahini explique que si le gasoil en lui-même ne brûle pas, ce sont les vapeurs qui brûlent et explosent. “Peut-être qu'à l'intérieur il y avait beaucoup de vapeur et au moment de souder ça a explosé”. Une personne a été sévèrement brûlée aux jambes et deux autres moins gravement à l'avant-bras et dans le dos.
 
“On a été très réactifs”
 
Rico, un employé de la chaudronnerie touché par l'explosion, confirme l'enquête des pompiers. “C'est plutôt mon patron qui a bien ramassé. En fait on était en train de travailler sur une cuve de gasoil qui a été vidée, mais je pense que ça doit être les vapeurs du dessus qui ont fait que cela a explosé". L'employé s'estime heureux d'avoir été formé en amont face à ce type d'accident. “Je pense qu'on a été très réactifs. On s'est occupé d'abord de notre patron car ses vêtements ont pris feu. J'ai retiré son tricot, après j'ai pris l'extincteur dans l'atelier et je l'ai pulvérisé sur lui parce que le bas de son short était en train de brûler”.
 
Rico confirme qu'il s'agit du premier accident du genre, et se félicite que l'équipe n'ait “pas paniqué” et que les dégâts humains n'aient pas été plus graves. “On est deux travailleurs actuellement et on a trois stagiaires. Tout le monde va bien, à part le patron et le stagiaire. Ils sont dans l'ambulance en train de se faire examiner. Moi j'ai juste eu une brûlure au bas du dos et vais me faire examiner aussi. Les voisins sont venus nous aider. Merci à tout le monde dans la zone.”

 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Jeudi 17 Février 2022 à 20:43 | Lu 3449 fois