Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​A l’école de la voile traditionnelle



Moorea, le 16 novembre 2020 - Une école de voile traditionnelle ouvrira l'année prochaine dans la baie d’Opunohu. Elle proposera aux écoliers l’apprentissage de la voile traditionnelle, mais aussi de compléter les programmes scolaires grâce aux connaissances de l'art de la navigation. L’idée sera aussi de cibler des jeunes issus des quartiers prioritaires.
 
L’ouverture d’une nouvelle école de voile traditionnelle est prévue pour le mois de juin 2021 dans la baie d’Opunohu. C’est le pari que s’est lancé Hervé Bourmaud, le porteur de projet et capitaine du voilier Tara, destiné à la recherche scientifique et à la défense de l'environnement, pendant 8 ans. Cette école proposera aux enfants et aux adolescents de s'initier à la navigation traditionnelle à bord d’une pirogue à voile. "Cela serait bien de réintroduire le va’a taie, histoire de raccrocher les Polynésiens avec leur histoire. Cette école qui restera  traditionnelle sera en rapport avec ce que faisaient les grands navigateurs polynésiens d’autrefois" déclare Hervé Bourmaud.
 
Celui-ci a notamment pour projet de travailler avec les écoles avec pour objectif, en plus de l’apprentissage de la voile, de compléter le contenu des programmes scolaires par les connaissances de  l’art de la navigation. "Il y a un intérêt pédagogique dans la voile car cela touche plein de sujets différents. On va toucher au vent, à la mécanique de la direction, à la météorologie ou encore au plan d’eau pour  savoir comment il est fait. Il y a aussi la notion d’équipe dans la voile qui est hyper fédérateur. De plus, cela permet d’introduire une réalité de ce que les enfants apprennent à l’école. Souvent, on nous enseigne des choses à l’école sans en expliquer les raisons" explique-t-il. 

​Prendre conscience de la fragilité du lagon


Hervé Bourmaud voudrait en fait réitérer son ancienne expérience de moniteur de voile dans la région de la Vendée, où il travaillait avec les écoles pour "introduire les connaissances sur la voile, le nautisme et la mer dans les programmes scolaires". L’environnement, notamment la sensibilisation à la protection de nos lagons, ne sera pas non plus négligé. "Naviguer dans le lagon permet d’avoir cette interaction avec le corail et de sensibiliser les gens aux problématiques qui les touchent. A partir de la pollution, on pourra aussi expliquer à ces jeunes les écosystèmes ainsi que des choses  qui nous font prendre conscience de la fragilité du lagon, telle que l’augmentation de la population ou du plastique" confie l'ancien moniteur.  
Cette future école de voile compte accueillir des jeunes de différents milieux sociaux, mais aura une attention particulière pour ceux issus des quartiers prioritaires. "Beaucoup de gens n’ont pas la facilité pour se rendre sur les motu  (Fare One et Tiahura). On voudrait donc  donner la possibilité à nos jeunes pour qu’ils puissent reprendre un peu possession de ce lagon grâce à la voile" constate t- il. L’idée est d’accueillir une classe d’une trentaine d’élèves par jour. Ils seront pris en charge par des moniteurs polynésiens à bord de pirogues à voile traditionnelles. La possibilité d’ouvrir cette école pendant les week-ends et les vacances n’est pas exclue.
 
Retardé dans ses démarches administratives en raison de la crise sanitaire, Hervé Bourmaud travaille actuellement avec des partenaires locaux, en particulier des spécialistes de la culture et de la voile, afin de créer une association qui gérera l'école. Des bénévoles y travailleront dans un premier temps ; le recrutement de moniteurs polynésiens est prévu par la suite. "On est là pour avoir ce côté social et pour lancer une mouvance. Générée par des acteurs de la vie sociale et économique, cette mouvance va créer un outil pédagogique adapté" espère-t-il.

Rédigé par Toatane le Lundi 16 Novembre 2020 à 09:19 | Lu 1257 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Novembre 2020 - 11:54 ​Alexia Laroche-Joubert reçue par Edouard Fritch

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus