Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​A Mahaena, le bureau de maire délégué reste confisqué



​A Mahaena, le bureau de maire délégué reste confisqué
Tahiti, le 19 mai 2021 - Victor Tchoung échoue provisoirement à récupérer son bureau de maire délégué de Mahaena.
 
Près d’un an après les dernières élections municipales, le maire délégué de Mahaena peine encore à s’installer pleinement dans sa fonction. Elu d’opposition dans le conseil municipal de la vaste commune de Hitia’a o te Ra, mais leader de la majorité locale, Victor Tchoung devra encore se contenter du réduit qui lui a été laissé en guise de bureau.

Une ordonnance rendue mercredi par le juge des référés rejette sa demande visant à enjoindre la commune de Hitia’a o te Ra “de lui fournir les moyens inhérents à sa fonction de maire délégué, et en particulier le bureau dédié”. Une décision administrative contrainte par les moyens soulevés par Victor Tchoung pour plaider sa cause.

En effet, l’édile contestait en premier lieu un arrêté pris le 27 avril dernier. Décision par laquelle le maire de Hitia’a o te Ra avait confié les fonctions d’officier d’état civil pour Mahaena à un élu de sa majorité, son 8e adjoint, Abel Teihotu. Un arrêté municipal en totale contravention avec le code général des collectivités territoriale, pour qui les fonctions d’officier d’état civil et d’officier de police judiciaire sont réservées au seul maire délégué, dans les communes associées.
Et ce n’est que de manière subsidiaire que Victor Tchoung demandait au juge des référés que soit ordonné à la commune de Hitia’a o te Ra de lui fournir les moyens matériels nécessaires à l’exercice de ces fonctions : son bureau.

Il se trouve que deux jours après le dépôt de sa requête en référé, le conseil municipal de Hitia’a o te Ra s’est empressé de prendre un arrêté pour retirer les attributions d’officier d’état civil à Abel Teihotu. La manœuvre “prive d’urgence” la procédure en référé engagée par le maire délégué de Mahaena, la rendant vaine. D’où la décision de rejet prononcée mercredi.

Mais cette ordonnance de référé ne douche pas pour autant les espoirs de Victor Tchoung de prendre un jour possession du bureau dévolu au maire délégué, à Mahaena. Il faudra cependant qu’il en défende l’urgence dans le cadre d’une nouvelle procédure. Affaire à suivre. Les pe’ape’a ont encore de beaux jours à vivre au sein du conseil municipal de Hitia’a o te Ra.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 19 Mai 2021 à 18:53 | Lu 896 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 20:40 Les ‘Opea’a de Tahiti sont-elles uniques ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus