Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​2 600 litres d'huile récupérés sur l'épave de Anuanuranga



Tahiti, le 30 août 2021 – Deux missions de dépollution et sécurisation des épaves de palangriers chinois échoués à Anuanuranga et Arutua ont été réalisées par les services de l'Etat la semaine dernière.
 
Deux missions "d’évaluation, de sécurisation et de dépollution" des épaves des palangriers échoués sur les atolls de Anuanurunga et Arutua aux Tuamotu ont été menées la semaine dernière par la Marine nationale, sous la coordination du contre-amiral et du haut-commissaire, ont annoncé lundi les services de l'Etat en Polynésie dans un communiqué.
 
Sur l’atoll de Anuanurunga, où le palangrier Ping Taï Rong 49, appartenant au groupe chinois Ping Tai Rong Fishery Group, s’était échoué le 23 juillet dernier, le navire Bougainville de la Marine Nationale a récupéré les 2 600 litres d’huile restés dans des fûts arrimés sur le pont du navire. L’équipage a également récolté 10 mètres cube de déchets éparpillés autour de l’épave, prévenant ainsi tout risque de pollution supplémentaire immédiat. La mauvaise visibilité dans l’eau n’a pas permis de réaliser les plongées souhaitées pour l’expertise des brèches de la coque.
 
L’armateur du palangrier, qui avait été mis en demeure de présenter un plan de dépollution et de retrait de l’épave, a validé le plan d’action proposé par la société Palacz. Ce plan a fait l’objet d’un examen contradictoire par les autorités de l’État et du Pays et devrait commencer début septembre. La capitaine et le second du navire doivent quant à eux passer en jugement le 13 septembre prochain, rappelle le communiqué.
 
Pas de pollution détectée à Arutua
 
Dans le même temps, sur l’atoll d’Arutua, le remorqueur Maroa de la Marine nationale, a conduit une mission de surveillance et d’évaluation de l’épave du palangrier Shen Gan Shun qui avait été déplacé de 60 mètres à l’intérieur du platier par les fortes houles du week-end du 20 août dernier. Une prise d’images par drone embarqué a permis d’inspecter la coque. Aucune pollution n’ayant été détectée, il n’a pas été nécessaire de déployer le matériel embarqué à cette fin sur le bâtiment.
 
Rappelons pour ce second navire que les sociétés Shenzen Shengang Overseas Industrial Co. Ltd et Lung Soon Ocean Group, propriétaires du navire, ont été condamnées solidairement à verser une astreinte provisoire respective de 147 et 142 millions de Fcfp. Dans le même temps, le Pays a engagé une procédure pour lui permettre de se substituer au propriétaire et d’engager les actions nécessaires au démantèlement du thonier. L’appel d’offres de la Direction Polynésienne des Affaires Maritimes pour le démantèlement du navire est actuellement en cours.
 
La nouvelle position du thonier sur le récif conforte dans tous les cas l’option de démantèlement sur place. En effet, le positionnement plus stable du Shen Gang Shun devrait lui éviter le déchirement de sa coque. Par ailleurs, la Direction de l’environnement (DIREN) et la Direction Polynésienne des Affaires Maritimes (DPAM) œuvrent en collaboration étroite avec la commune de Arutua et l’association A Paruru anae i te arutaimareva no Arutua pour mener des actions de ramassage des déchets flottants et de surveillance sur site dans l’attente de l’opération de démantèlement.
 


le Lundi 30 Août 2021 à 13:47 | Lu 1294 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers