Tahiti Infos

​1988, Bebel en bringue à Tahiti


Greta Nenon en robe rouge à fleurs et Jean-Paul Belmondo, en tee-shirt noir Charly Kouberessian maquilleur attitré de Belmondo. (Photo : Michel Darius, collection Greta Nenon)
Greta Nenon en robe rouge à fleurs et Jean-Paul Belmondo, en tee-shirt noir Charly Kouberessian maquilleur attitré de Belmondo. (Photo : Michel Darius, collection Greta Nenon)
Tahiti, le 7 septembre 2021 - Patrick Pons, journaliste pendant trente ans à FR3, Télé Radio Tahiti, puis à RFO, et auteur de plusieurs ouvrages sur la Polynésie française, nous a transmis quelques clichés d'un moment rare de la vie de Jean-Paul Belmondo, décédé lundi à Paris. Le Magnifique, le temps d'une journée qui le fut tout autant, a connu la bringue tahitienne dans ce qu'elle a de plus beau. Merci à Patrick Pons pour ce cadeau.  

En mars 1988, Claude Lelouch tourne Itinéraire d’un enfant gâté avec Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina. Pour les besoins du film, certaines scènes seront tournées à Tetiaroa. A cette époque Napoléon Spitz, personnalité du monde sportif et politique, est ministre du Tourisme. Il veut que Claude Lelouch et son acteur vedette Jean-Paul Belmondo gardent un souvenir inoubliable de leur court séjour en Polynésie. Il demande à sa sœur Greta de recevoir les deux hommes au moins pour un déjeuner. Greta n’est pas ravie, son mari Claude vient d’être envoyé en France pour des soins et sa maison du Lotus est encore en travaux, mais elle cède à son frère.
 
Jean-Paul Belmondo et Claude Lelouch arrivent vers 10 heures du matin avec l’équipe technique. Les autres convives et musiciens sont là pour créer l’ambiance. Et la magie opère. Les rendez-vous et autres obligations de l’équipe de tournage ont été déplacés ou annulés tant l’ambiance fantastique a envoûté les visiteurs de marque. L’attache du pareu de Bebel, et les facéties qui l’accompagnent réjouiront acteurs et spectateurs. Les membres de la troupe cinématographique, Jean-Paul Belmondo et Claude Lelouch en tête, ne repartiront que vers 22 heures.
 
Jean-Paul Belmondo recevra l'année suivante le César du meilleur acteur pour Itinéraire d’un enfant gâté. Il le refusera estimant qu'une récompense ne doit pas venir d’un jury mais du public, seul et meilleur juge. Aujourd’hui, les participantes et les participants à cette journée exceptionnelle m’ont fait part de leur tristesse.
 


Rédigé par Patrick Pons le Mardi 7 Septembre 2021 à 20:34 | Lu 11033 fois