Tahiti Infos

​“Aujourd'hui, on est toujours Tahoera'a”


Tahiti, le 10 février 2022 – Alors que le groupe Tahoera'a s'est réuni jeudi à l'assemblée autour de sa présidente Teura Iriti, l'intéressée refuse toujours d'évoquer la demande de Gaston Flosse de changer le nom de son groupe en Amuitahira'a. “Aujourd'hui, on est toujours Tahoera'a”, maintient Teura Iriti.
 
Il ne faut pas s'y tromper, l'apparente candeur angélique de Teura Iriti est tout sauf de la naïveté. Interrogée jeudi à l'issue d'un déjeuner réunissant les élus Tahoera'a de l'assemblée, la présidente du groupe orange à Tarahoi n'avait pas vraiment l'air prête à se plier à la volonté intimée par son président de parti Gaston Flosse : celui de changer le nom du groupe “Tahoera'a” en “Amuitahira'a” à l'assemblée.
 
Il y a deux semaines en effet, le congrès du parti orange a validé la mutation du Tahoera'a huiraatira autonomiste en Amuitahira'a o te nuna'a maohi indépendantiste. En froid avec son président et grande absente du rassemblement de sa famille politique, Teura Iriti est alors passée du statut de présidente déléguée du Tahoera'a à celui d'oubliée du nouveau bureau du Amuitahira'a… Mais surtout, Gaston Flosse n'a pas manqué l'occasion d'engager un nouveau bras de fer avec son ex-numéro deux. Après avoir échoué à lui faire lâcher la présidence du groupe à l'assemblée, Gaston Flosse a fait acter par le congrès le changement de nom du groupe dans l'hémicycle.
 
Jeudi midi pourtant, la nouvelle maire de Arue et présidente du groupe n'avait pas fait de cette demande sa priorité. “On vient de déjeuner pour célébrer ma victoire”, a d'abord esquivé la représentante, avant d'éviter soigneusement de répondre frontalement à la question de savoir si elle comptait changer le nom de son groupe : “Pour nous, on continue comme on l'a toujours fait. On était là depuis 2018 en tant que Tahoera'a huiraatira et on continue.” Et bien qu'une séance de la session extraordinaire s'annonce pour la semaine prochaine, l'élue orange feint de ne pas voir l'enjeu politique de sa démarche.
 
“Chaque chose en son temps. En tous les cas, jusqu'à aujourd'hui, il n'a pas été question de changer de nom”, sourit Teura Iriti, confirmant son appartenance au parti : “Oui, j'ai été élue par des électeurs du Tahoera'a en 2018. Je le suis toujours”. Le congrès ? “Je n'y étais pas. Je n'ai pas été invitée”, s'amuse l'élue. Loin d'ignorer les conséquences de ce petit jeu de dupes, Teura Iriti s'efforce de garder sa légèreté : “Aujourd'hui, on est toujours Tahoera'a huiraatira. On verra par la suite ce qui va intervenir. On verra par la suite l'intervention du président du parti”, lâche la tāvana, avant de conclure : “C'est pas grave, je les aimes quand même. J'aime mon président malgré tout.”
 
A l'extérieur, la très proche de Gaston Flosse, Sylviane Terooatea, quitte la réunion du groupe Tahoera'a sans vouloir beaucoup s'exprimer sur le sujet. “Oui, on l'a validé au congrès. Mais vas voir la présidente”, évacue l'élue. “On n'a pas encore discuté cette question. C'est mieux que tu vois avec la présidente.” Pas plus de réponse des autres élus du groupe, qui pressaient le pas à la sortie du déjeuner politique, visiblement peu enclin à s'exprimer pendant la digestion…
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Jeudi 10 Février 2022 à 21:26 | Lu 2595 fois