Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​​Rapport d'activité 2019 : Air Tahiti Nui avant le Covid



Tahiti, le 14 septembre 2020 - Air Tahiti Nui vient de rendre public son rapport d’activité 2019 alors que la compagnie aérienne est embarquée dans une année 2020 transformée en profondeur par la crise du Coronavirus.

Air Tahiti Nui vient de rendre public son rapport de gestion de l’exercice 2019. Le document a été présenté en assemblée générale des actionnaires et validé le 25 juin dernier. Ce rapport d’activité indique que l’année dernière, Air Tahiti Nui a transporté 48,2 % du trafic international (434 280 passagers) en partance ou à destination de Polynésie française, contre notamment 12,4 % pour French Bee, 11,6 % pour United et 10,9 % pour Air France. Mais ce résultat est en recul de -9,7 % par rapport à l’année précédente pour ATN. Phénomène que le rapport d’activité met sur le compte de "l’augmentation massive des capacités" (+8,1 %) offertes sur la destination par la concurrence de French Bee et United. Les performances sont jugées "bonnes" sur les marchés Amérique du Nord (+15,8 %), France (+22,5 %) et Europe (+3,5 %). Le taux de remplissage moyen des avions de la compagnie au tiare a connu en 2019 un nouveau recul de -2,6 % pour s’établir à 75,3 % sur un an.
Air Tahiti Nui constate aussi un léger repli de -2,6 % en valeur de son activité de fret en 2019.

Après un résultat net en chute libre en 2018 à 288 millions de Fcfp, Air Tahiti Nui connait un nouveau recul de son bénéfice l’an dernier, avec un résultat net de l’exercice à 175,7 millions de Fcfp. La compagnie aérienne réalise un chiffre d’affaires de 31,9 milliards en 2019, lui-même en recul de 2,2 milliards sur un an. Fin 2019, l’endettement brut d’Air Tahiti Nui était de 29,6 milliards dont 7,5 milliards à échéances de moins de cinq ans.
 
"Se réinventer"
 
"L’émergence et l’expansion du Coronavirus début 2020 ont affecté les activités économiques et commerciales mondiales", constate le rapport d’activité 2019. Pour Air Tahiti Nui, la crise du Covid-19 est intervenue début 2020 alors que l’activité de la compagnie aérienne au tiare se trouvait "déjà chahutée" en 2019 par l’arrivée de French Bee et United Airlines sur son marché.
Comme le souligne aussi ce document, présenté en conseil d’administration fin juin dernier, la crise Covid a eu pour effet en 2020 de requalifier en profondeur le marché de l’aérien et "aujourd’hui, l’enjeu pour les compagnies aériennes reste de sécuriser la trésorerie nécessaire pour traverser la crise et pouvoir rebondir à son issue. Elles vont aussi devoir rapidement se réinventer afin de répondre aux spécificités d’un marché "post-covid" et reprendre leur place au sein d’un ciel international en pleine recomposition".

Dans ce contexte, ATN peut compter en 2020 sur l’avance en compte courant de 2,1 milliards de Fcfp promise par le Pays, son actionnaire majoritaire et que vient d’examiner favorablement la Commission de contrôle budgétaire et financier. La compagnie bénéficie également d’un prêt garanti par l’État de près 5 milliards de Fcfp pour renforcer ses capacités de trésorerie cette année.
Dans le cadre de la réduction de son effectif salarié, la compagnie est parvenue à un accord d’entreprise permettant la mise en place concertée d’un plan de départs volontaires. 114 emplois sont dans la balance dont 13 postes de pilotes, 40 de personnels navigants commerciaux et 61 d’agents au sol. À la clé, une nouvelle réduction de son effectif qui devrait lui permettre à terme de compter 641 collaborateurs et de faire l’économie d’une dépense annuelle estimée à 1,3 milliard de Fcfp.
Ce  indique que l’année dernière, Air Tahiti Nui a transporté 48,2% du trafic international (434 280 passagers) en partance ou à destination de Polynésie française, contre notamment 12,4% pour French Bee, 11,6% pour United et 10,9% pour Air France. Mais ce résultat est en recul de -9,7% par rapport à l’année précédente pour ATN. Phénomène que le rapport d’activité met sur le compte de « l’augmentation massive des capacités » (+8,1%) offertes sur la destination par la concurrence de French Bee et United. Les performances sont jugées « bonnes » sur les marchés Amérique du Nord (+15,8%), France (+22,5%) et Europe (+3,5%). Le taux de remplissage moyen des avions de la compagnie au tiare a connu en 2019 un nouveau recul de -2,6% pour s’établir à 75,3% sur un an.
Air Tahiti Nui constate aussi un léger repli de -2,6% en valeur de son activité de fret en 2019.

Après un résultat net en chute libre en 2018 à 288 millions de Fcfp, Air Tahiti Nui connait un nouveau recul de son bénéfice l’an dernier, avec un résultat net de l’exercice à 175,7 millions de Fcfp. La compagnie aérienne réalise un chiffre d’affaires de 31,9 milliards en 2019, lui-même en recul de 2,2 milliards sur un an.
Fin 2019 l’endettement brut d’Air Tahiti Nui était de 29,6 milliards dont 7,5 milliards à échéances de moins de cinq ans.
 
"Se réinventer"
 
"L’émergence et l’expansion du coronavirus début 2020 ont affecté les activités économiques et commerciales mondiales", constate le rapport d’activité 2019. Pour Air Tahiti Nui, la crise du Covid-19 est intervenue début 2020 alors que l’activité de la compagnie aérienne au tiare se trouvait "déjà chahutée" en 2019 par l’arrivée de la de French Bee et United Airlines sur son marché domestique.
Comme le souligne aussi ce document, présenté en conseil d’administration fin juin dernier, la crise Covid a eu pour effet en 2020 de requalifier en profondeur le marché de l’aérien et "aujourd’hui, l’enjeu pour les compagnies aériennes reste de sécuriser la trésorerie nécessaire pour traverser la crise et pouvoir rebondir à son issue. Elles vont aussi devoir rapidement se réinventer afin de répondre aux spécificités d’un marché « post-covid » et reprendre leur place au sein d’un ciel international en pleine recomposition".
Dans ce contexte, ATN peut compter en 2020 avec l’avance en compte courant de 2,1 milliards de Fcfp libérée par le Pays, son actionnaire majoritaire. Une opération comptable que vient d’examiner favorablement la Commission de contrôle budgétaire et financier. La compagnie a également pu souscrire un prêt garanti par l’Etat de près 5 milliards de Fcfp pour renforcer ses capacités de trésorerie cette année.
Dans le cadre de la réduction de son effectif salarié, la compagnie est parvenue à un accord d’entreprise permettant la mise en place concertée d’un plan de départs volontaires. 114 emplois sont dans la balance dont 13 postes de pilotes, 40 de personnels navigants commerciaux et 61 d’agents au sol. A la clé, une nouvelle réduction de son effectif qui devrait lui permettre à terme de compter 641 collaborateurs et de faire l’économie d’une dépense annuelle estimée à 1,3 milliard de Fcfp.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 14 Septembre 2020 à 14:16 | Lu 1167 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Octobre 2020 - 12:37 Le concert de Tryo reporté au 24 avril 2021

Lundi 26 Octobre 2020 - 10:41 ​Débarquement contrarié pour le Tuhaa Pae IV

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus