Tahiti Infos

​Olivier Champion obtient sa décharge totale d’activité


Tahiti le 20 mars 2024. Refusée par le précédent gouvernement parce que nommé à un poste clef à la Délégation de la Polynésie française à Paris, la décharge d’activité pour action syndicale a finalement été accordée par le gouvernement Brotherson cette semaine à Olivier Champion.

A croire qu’il n’est donc plus si indispensable que cela à Paris, malgré ses deux récentes défaites devant les tribunaux administratifs pour contester la lecture indispensable de son poste par le gouvernement Fritch.

"Il est octroyé à M. Olivier Champion, conseiller des services administratifs, 3e échelon, en fonction à la délégation de la Polynésie française à Paris (DPF), une décharge partielle d'activité de service, pour exercer une activité syndicale auprès du syndicat de la fonction publique (SFP), à raison de quatre-vingt-quatre heures et trente minutes (84,5) par mois, du 1er avril 2024 au 30 juin 2024 inclus", stipule l’arrêté publié au Journal officiel de la Polynésie française.

A partir de juillet 2024, Olivier Champion sera en "décharge totale d'activité de service", explique l’arrêté signé de la main de la directrice générale des ressources humaines, Moerani Lehartel, en lieu et place de la ministre de la Fonction publique, Vannina Crolas.

A Paris, Olivier Champion était défini comme un agent “qui instrumentalise l’action syndicale pour la défense de ses intérêts personnels”,  et qui "semble visiblement pressé de régler ses comptes personnels et d’organiser ses petits privilèges, en faisant au passage signer des documents au caractère contestable” par le Syndicat des agents publics de Polynésie dans un récent courrier envoyé à la ministre Crolas. 

Rédigé par Bertrand PREVOST le Mercredi 20 Mars 2024 à 10:54 | Lu 3138 fois