Tahiti Infos

World Rugby veut financer deux franchises des îles du Pacifique


Paris, France | AFP | mercredi 24/03/2021 - World Rugby va apporter "un soutien financier, administratif et de haute performance" à deux franchises des îles du Pacifique, dont l'une basée aux Fidji, pour les aider à intégrer le Super Rugby néo-zélandais dès 2022, a annoncé mercredi l'instance.

Le comité exécutif de World Rugby "a approuvé un programme de financement annuel de 1,2 million de livres sterling (1,4 million d'euros, NDLR) pour un premier cycle de trois ans dans le but de soutenir deux franchises, les Fijian Drua et les Moana Pasifika", selon un communiqué de l'instance dirigeante du rugby mondial.

Les Fijian Drua sont situés à Suva, la capitale fidjienne, et ont remporté en 2018 le National Rugby Championship d'Australie, deuxième échelon national derrière l'actuel Super Rugby australien. Les Moana Pasifika sont composés de joueurs basés en Nouvelle-Zélande mais originaires des Fidji, des Samoa ou des Tonga. 

Ces franchises seront également aidées par leur fédération domestique et par un financement paritaire privé, a indiqué World Rugby.

Ce programme doit encore être soumis à l'approbation du conseil d'administration de la fédération néo-zélandaise (New Zealand Rugby), partenaire du projet, et remplir certaines conditions, précise le communiqué. 

Le but du projet est "d'améliorer les performances des îles du Pacifique sur la scène internationale et d'offrir une véritable voie pour les meilleurs talents" et ainsi lutter contre l'exode de ces derniers, selon le communiqué. 

Les meilleurs joueurs des îles du Pacifique quittent souvent jeunes leur pays pour les championnats les plus prestigieux, voire acceptent d'être naturalisés pour jouer avec des sélections nationales plus compétitives.

Ce projet "est très bien pour les joueurs car ça leur donne pour la première fois le choix de faire partie d'une équipe professionnelle locale au plus haut niveau du rugby de club", a souligné le président de World Rugby Bill Beaumont, cité dans le communiqué.

Le projet s'inscrit dans la continuité des programmes "Pacific Challenge" et "Pacific Combine" visant à identifier les nouveaux talents des îles du Pacifique.

"Ce projet ambitieux d'intégrer les îles du Pacifique dans le Super Rugby (...) ne peut être que bénéfique au développement du rugby dans le monde", a salué Bernard Laporte, vice-président de World Rugby et patron de la Fédération française (FFR) dans le communiqué.

le Jeudi 25 Mars 2021 à 04:57 | Lu 274 fois