Tahiti Infos

Vol de short, rébellion, dégradations, deux mois de prison


PAPEETE, le 20 février 2015 - C'est une histoire étrange qui est passée devant le tribunal correctionnel ce jeudi 19 février au matin. L'accusé a déjà un casier judiciaire chargé pour de nombreux vols et a eu des condamnations cumulées pour ces faits atteignant 7 ans de prison. Mais il n'aime pas qu'on le traite de voleur quand il considère qu'il n'a rien fait.

Et c'est pour une histoire de vol de short qu'il a connu ses derniers pe'ape'a. Une relation l'accuse donc d'un vol de short, ce qu'il nie puisqu'il l'aurait rendu (ou aurait eu l'intention de le rendre, ce n'est pas clair). Mais là où tout dégénère, c'est quand les muto'i interviennent. Il est très énervé de ces accusations qu'il juge sans fondement et devient violent, ce qui conduit à son arrestation. Une fois en garde à vue, il maltraite la cellule, causant des dégâts pour l'administration.

"Je ne comprends pas votre attitude" lui dira le juge au moment de rendre sa sentence. "Pour cette histoire de short qui allait être restitué, vous n'auriez pas fait un seul jour de prison. Il suffisait d'aller à la gendarmerie vous expliquer. Mais pour votre rébellion lors de l'arrestation et votre attitude en garde à vue, vous êtes condamné à deux mois de prison."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 20 Février 2015 à 09:50 | Lu 1622 fois