Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Vives tensions sur l’île de Maré en Nouvelle-Calédonie



Maré, France | AFP | mercredi 04/11/2020 - Plusieurs maisons, un gîte touristique et des voitures ont été incendiés sur l’île de Maré en Nouvelle-Calédonie, où plus d'une centaine de personnes est en cours d'évacuation, en raison de violences déclenchées par l'installation controversée d'un pasteur, a appris mercredi l’AFP.    

A la demande du haut-commissaire de la République, "quatre pelotons de gendarmes mobiles et l'antenne du GIGN" ont été déployés sur place "pour préserver la sécurité des biens et des personnes". Une personne au moins a été légèrement blessée.     

Le représentant de l'Etat en Nouvelle-Calédonie a en outre appelé "chaque partie au calme et à la responsabilité dans le respect de la loi", après ces exactions qui se sont déroulées entre lundi et mardi dans cette île de l'archipel des Loyauté, de 5.700 habitants .       

Le conflit a démarré après qu'un étudiant pasteur s'est intallé dans des conditions controversées à la tête de la paroisse de la tribu de Roh (nord), déclenchant la colère et la violence d'une partie des habitants.      

"Un pasteur ne peut pas s’autoproclamer pasteur d’une paroisse comme ça, c'est ce qui a causé le problème actuel. Seul le comité régional ou le département des ministères est autorisé à le faire", a déclaré Höcë Var Kaemo, président de l'église protestante de Kanaky-Nouvelle-Calédonie, appelant à l'apaisement .        

Selon différentes sources, entre 100 et 200 personnes sont en cours d'évacuation de Maré sur Nouméa pour s'y mettre en sécurité alors que le climat demeure tendu sur l’île. "Ils n’ont plus rien chez eux, ils ont tout perdu, on essaie de leur faciliter les choses en apportant un accompagnement moral et en tentant au moins de les rapatrier", a déclaré Maryline Sinewami, maire de Maré.      

Une enquête a été ouverte pour destruction volontaire de biens par incendie ou moyen dangereux pour les personnes et violences volontaires avec arme ( jets de pierres ), a indiqué le parquet de Nouméa.

En août 2011, des violences claniques avaient fait quatre morts et une vingtaine de blessés à Maré.  

le Mercredi 4 Novembre 2020 à 05:46 | Lu 1038 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus