Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Virus: les hôpitaux menacés d'être "submergés" à Londres



Londres, Royaume-Uni | AFP | vendredi 08/01/2021 - Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré vendredi un état d'"incident majeur", impliquant une réponse coordonnée des services publics, dans la capitale britannique où le nouveau coronavirus est "hors de contrôle" et où les hôpitaux risquent d'être "submergés".

"La situation à Londres est maintenant critique, avec une propagation du virus hors de contrôle", a indiqué l'élu travailliste dans un communiqué. 

"Nous manquerons de lits dans les deux prochaines semaines si la propagation du virus ne ralentit pas drastiquement", a-t-il poursuivi, demandant un soutien accru de la part du gouvernement. "Si nous n'agissons pas immédiatement, notre service national de santé pourrait être submergé et plus de personnes mourront", a-t-il ajouté. 

Selon le communiqué, le nombre de contaminations dépasse les 1.000 par 100.000 habitants dans la ville, où 7.034 personnes sont actuellement hospitalisées avec le Covid-19, soit 35% de plus que durant le pic de la première vague en avril. Parmi elles, 908 ont été placées sous respirateur (+42% entre le 30 décembre et le 6 janvier). 

Sur les trois derniers jours, 477 personnes testées positives sont mortes dans les hôpitaux de Londres.

"Il y a actuellement environ 830 admissions par jour dans les hôpitaux londoniens, contre environ 500 avant Noël, et elles pourraient continuer à augmenter au cours des deux prochaines semaines", a-t-on détaillé de même source. 

Citant une information communiquée par le service public de santé en Angleterre aux responsables d'hôpitaux, la revue médicale Health Service Journal a indiqué que même si le nombre de patients augmentait selon les projections les plus optimistes, il manquerait 2.000 lits en soins généraux et intensifs dans les hôpitaux de Londres d'ici au 19 janvier. 

Mardi, le Bureau national des statistiques avait estimé que plus de 1,12 million de personnes étaient infectées par le virus en Angleterre la semaine dernière, soit un habitant sur 50, et même un sur 30 à Londres. 

Pays d'Europe le plus durement touché avec plus de 78.000 morts, le Royaume-Uni table sur le confinement, entamé mercredi en Angleterre, ainsi qu'un programme de vaccination massive pour enrayer la propagation du virus.

le Vendredi 8 Janvier 2021 à 04:55 | Lu 127 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus