Tahiti Infos

Virus: Dubaï recueille les milliers de passagers de bateaux de croisière


Dubai, Emirats arabes unis | AFP | mercredi 22/04/2020 - Dubaï a recueilli une dizaine de bateaux de croisière étrangers restés en mer avec leurs milliers de passagers, des nombreuses frontières ayant été fermées en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué mercredi à l'AFP l'un des responsables du port de l'émirat.

Les Emirats arabes unis, une fédération dont Dubaï est l'un des sept membres, ont officiellement enregistré plus de 8.000 cas de contamination et 52 décès dus à la maladie. Les autorités de Dubaï, un important pôle aérien et maritime international, ont imposé un confinement strict et suspendu les transports publics.

"Nous avons recueilli tous les bateaux qui se trouvaient dans la région, qu'ils fussent basés aux Emirats ou de passage pendant leur traversée entre l'Orient et l'Occident", a déclaré à l'AFP Mohammed al-Manaei, directeur du port commercial Rached de Dubaï, sans préciser sur quel laps de temps se sont déroulées ces opérations.

Au total, quelque 13 paquebots transportant 29.000 passagers et 10.000 membres d'équipage ont été accueillis par les autorités maritimes de Dubaï, selon lui.

Tous les passagers et la plupart des membres d'équipages ont été rapatriés par avion vers leurs pays d'origine, qui sont "à 80%" européens comme l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie ou le Royaume-Uni, a précisé M. Manaei.

"Nous avons pris des mesures nécessaires et strictes lors de l'arrivée de ces bateaux, (notamment) la réalisation de tests médicaux", a-t-il ajouté, indiquant que les voyageurs avaient passé "une longue période" en mer avant de trouver un port où s'arrimer.

Depuis le début de la crise liée au nouveau coronavirus, les autorités émiraties, en particulier celles de Dubaï, mettent largement en avant leurs efforts pour contenir la maladie ainsi que leur coordination avec leurs partenaires internationaux.

Les paquebots pourront rester à Dubaï jusqu'au retour de la saison touristique, en octobre, date à laquelle Mohammed al-Manaei "espère" un retour à la normale dans le port commercial actuellement complètement désert.

La saison du tourisme marque chaque année un temps d'arrêt entre les mois de mai et septembre, lorsque la météo dans le Golfe devient étouffante de chaleur et d'humidité.

Dubaï, pauvre en pétrole, a bâti sa richesse en devenant notamment un centre financier et une destination touristique.

En 2019, l'émirat a accueilli plus de 16 millions de touristes et en attendait, avant que n'éclate la crise mondiale du nouveau coronavirus, quelque 20 millions cette année.

le Jeudi 23 Avril 2020 à 04:46 | Lu 548 fois