Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Vale va produire 20.000 tonnes de nickel en Nouvelle-Calédonie en 2012



Vale va produire 20.000 tonnes de nickel en Nouvelle-Calédonie en 2012
NOUMEA, 14 mars 2012 (AFP) - Le géant brésilien Vale va produire 20.000 tonnes de nickel cette année en Nouvelle-Calédonie, après avoir testé avec succés le fonctionnement intégré de son usine de Goro, a annoncé mercredi la direction de Vale Nouvelle-Calédonie.

De novembre 2011 à février 2012, l'industriel a mené une opération intégrée du complexe industriel (IRO), pour tester les équipements et certaines modifications, après l'effondrement en avril 2010 de l'une des 21 colonnes colonnes d'extraction de minerai.

Sept de ces 21 colonnes ont été modifiées, et les autres le seront progressivement au cours du troisième trimestre. Cet incident a coûté 100 millions de dollars US, ont indiqué les dirigeants de Vale Nouvelle-Calédonie.

"La réussite de l'IRO marque une étape importante de la vie de notre usine ainsi que le démarrage effectif de la production (...) et sa montée en puissance afin d'atteindre notre capacité nominale fin 2013", a déclaré à la presse Stuart Macnaughton, directeur général de Vale-NC.

Pendant l'IRO, Vale a produit 2.500 tonnes de NHC (Nickel Hydroxide Cake), un produit intermédiaire peu raffiné vendu à l'Australie et 1.000 tonnes d'oxyde de nickel.

L'objectif de Vale est de produire cette année 20.000 tonnes, réparties en mêmes volumes entre NHC et oxyde de nickel. La capacité de production de cette usine hydrométallurgique, qui utilise un procédé de lixiviation à l'acide sulfurique, est de 60.000 tonnes de nickel et 4.000 tonnes de cobalt.

Le projet, en bordure d'une magnifique baie du Grand sud calédonien, a connu de nombreux retards, en raison d'une série d'incidents techniques et d'inquiétudes d'ordre écologique.

Une autre grande usine métallurgique de nickel, contruite par l'anglo-suisse Xstrata-Glencore et le mineur calédonien SMSP, doit entrer en production à la fin de l'année dans le nord de la Nouvelle-Calédonie.

La Société Le Nickel, opérateur historique filiale du français Eramet, espère de son côté atteindre une production de 60.000 tonnes en 2012.

Rédigé par AFP le Mercredi 14 Mars 2012 à 21:28 | Lu 539 fois







1.Posté par Tehei le 15/03/2012 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'st nickel les jolis paysages calédoniens avec les montagnes" étêtées "et les" lagons-soupe"

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués