Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une trentaine de produits à usage détourné pour l'amaigrissement interdits



Une trentaine de produits à usage détourné pour l'amaigrissement interdits
PARIS, 11 mai 2012 (AFP) - Une trentaine de substances et plantes, utilisées de manière détournée dans des préparations en pharmacie, pour des cures d'amaigrissement, ont été interdites par l'agence du médicament ANSM, a-t-on appris vendredi.

"Le recours aux préparations contenant les 3 plantes et les 26 substances actives concernées par ces mesures est désormais proscrit dans un but d'amaigrissement", explique dans un communiqué la nouvelle agence qui a succédé début mai à l'Afssaps.

Toutefois des dérogations ont été admises pour certaines de ces substances et pour certains cas (enfant de moins de 12 ans ou adultes souffrant de troubles de la déglutition).

Parmi les substances concernées par l'interdiction on peut relever le clenbutérol (anabolisant à usage vétérinaire), clonazépam (benzodiazépine), exénatide (antidiabétique), liraglutide (antidiabétique), méprobamate (anxiolytique), synéphrine (issu du fruit vert de Citrus aurantium) et l'orlistat (traitement de l'obésité).

Une enquête conduite en 2006-2007 par l'Afssaps avait montré qu'un tiers des préparations effectuées en pharmacies étaient prescrites pour l'amaigrissement.

Ces préparations utilisaient "des formules d'une grande disparité, associant parfois des substances détournées de leur autorisation de mise sur le marché (AMM) ou faisant l'objet d'un suivi de pharmacovigilance, comme des diurétiques ou des antidépresseurs", selon le communiqué de l'ANSM.

Au-delà de l'interdiction, "la prescription d'une préparation magistrale dans le cadre d'une démarche de réduction pondérale n'est pas recommandée", souligne l'agence qui insiste sur le fait que "la démarche de perte de poids n'est ni anodine ni sans conséquence pour la santé."

"Elle doit s'inscrire sur le long terme dans le cadre d'une prise en charge globale, individualisée et interdisciplinaire" ajoute l'ANSM.

La liste complète (http://bit.ly/Kq2pfA) est disponible sur le site de l'ANSM (www.ansm.sante.fr).

ot/vm/phc

Rédigé par AFP le Vendredi 11 Mai 2012 à 05:56 | Lu 637 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies