Tahiti Infos

Une restructuration des activités de l'OPT est en marche


Teva Rohfritsch, le ministre en charge de la politique numérique à la tribune gouvernementale de l'assemblée de la Polynésie, le jeudi 4 juin.
Teva Rohfritsch, le ministre en charge de la politique numérique à la tribune gouvernementale de l'assemblée de la Polynésie, le jeudi 4 juin.
PAPEETE, le 5 juin 2015. Le rapport de la Chambre territoriale des comptes (CTC) sur la politique des télécoms du Pays, rendu public la semaine dernière -analysant les années 2008 à 2014- n'a pas fini de faire parler. Une des suggestions du rapport est explicite "assurer une stricte séparation entre l'exercice par le Pays de sa tutelle sur l'Office des postes et télécommunications et ses fonctions de régulateur". Une séparation qui est en marche selon le tout nouveau ministre en charge de la politique numérique, Teva Rohfritsch qui s'exprimait pour la première fois, jeudi dernier, depuis la tribune gouvernementale lors d'une séance de l'assemblée territoriale. En effet, le gouvernement Fritch 2 présenté le 27 mai dernier, place le président du Pays comme ministre des postes et télécommunications, tandis que la politique numérique est allée au ministre de la relance économique. L'un des grands chantiers à mener par le gouvernement sera de "revoir profondément le code des télécommunications" indique Teva Rohfritsch, ce qui va dans le sens du rapport de la CTC.

Au sujet de la séparation des missions de l'OPT entre celles qui relèvent du service public et celles, commerciales et ouvertes à la concurrence, Teva Rohfritsch a indiqué qu'à la fin du mois, "le président du conseil d'administration de l'OPT remettra sa copie aux administrateurs" qui sera soumise ensuite à l'appréciation du gouvernement. Cette restructuration et réorientation stratégique pourraient même être discutées par les élus territoriaux au sein de la commission en charge de ces questions à l'assemblée de Polynésie française car, "il s'agit d'éléments structurants de l'avenir" admet Teva Rohfritsch.

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 7 Juin 2015 à 18:32 | Lu 2521 fois