Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une proposition de loi à l'Assemblée pour lutter contre les déserts médicaux



Une proposition de loi à l'Assemblée pour lutter contre les déserts médicaux
PARIS, 3 novembre 2011 (AFP) - Le député du Nouveau Centre Philippe Vigier a déposé jeudi à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à garantir un accès équitable aux soins médicaux sur l'ensemble du territoire.

Constatant que si "le nombre de médecins n'a jamais été aussi important", "les inégalités d'accès aux soins s'accroissent" en France, le député d'Eure-et-Loir a déposé une proposition de loi (PPL), soutenue par plus de 50 députés de la majorité et visant à "l'existence d'une offre de soins à 30 minutes maximum de son domicile".

Citant une étude de la Dress (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), M. Vigier souligne que, d'ici 2019, le nombre de médecins devrait chuter avec 188.000 praticiens en exercice, soit 10% de moins qu'en 2006.

Il donne également de nombreux exemples des "disparités géographiques" qui vont en s'accroissant. La même étude de la Dress prévoit ainsi une diminution d'ici 2030 de 25,1% du nombre de médecins exerçant en zone rurale et de 10,5% dans les zones périurbaines.

Pour lutter contre la désertification, il prône quatre mesures: remplacer le concours de l'internat national par un système régional; prévoir qu'au cours de leurs années d'internat, les étudiants en médecine passent un an dans les zones souffrant de désertification médicale; prévoir qu'à l'issue de leur formation, les médecins exercent obligatoirement pendant trois ans dans un secteur géographique doté d'un nombre insuffisant de praticiens; interdire l'installation de nouveaux médecins dans les zones déjà surdotées.

Une centaine de députés de la majorité avaient déjà déposé le mois dernier une proposition de résolution demandant "que la lutte contre la désertification médicale soit une priorité nationale".

Ce texte avait été rédigé à l'initiative de la députée non inscrite Véronique Besse - proche de Philippe de Villiers- qui soutient aujourd'hui la PPL de Philippe Vigier.

aml/ic/mad/bma

Rédigé par AFP le Jeudi 3 Novembre 2011 à 05:49 | Lu 277 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies