Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une pièce originale sur l'effondrement de la civilisation post-industrielle au Petit théâtre



Vaiana Mahinui (actrice, elle a été filmée pour la pièce), Gildas Meilleray auteur et acteur et Yann Paranthoën, metteur en scène.
Vaiana Mahinui (actrice, elle a été filmée pour la pièce), Gildas Meilleray auteur et acteur et Yann Paranthoën, metteur en scène.
PAPEETE, le 12 avril 2019 - La compagnie Grand angle présente Cornu Copiae ou l’imposture du frigo. Un seul en scène qui se classe dans le genre "anticipation". La pièce de théâtre raconte l’histoire d’un homme après l’effondrement de la civilisation post industrielle. Et les spectateurs de découvrir sa survie, ou peut-être sa vie?

"Le mois qui a suivi ECO ou la nouvelle humanité je me suis mis à écrire la pièce de théâtre Cornu Copiae ou l’imposture du frigo", rapporte Gildas Meilleray. Auteur et acteur, c'est lui qui interprètera cette pièce, un seul en scène prévu à la fin du mois d'avril à la Maison de la culture.

"Dans cette pièce je parle de l'effondrement de la civilisation post industrielle, du chaos, de la fin de l'humanité. Un homme survit et explique comment on en est arrivé là. Ou peut-être qu'il vit? Peut-être qu'avant l'effondrement il survivait et qu'après il vit en se consacrant à la recherche d'un toit, d'un peu de chaleur et de nourriture?"

L'histoire se situe en 2023. "Une date volontairement proche", glisse Gildas Meilleray. Ainsi, les spectateurs se sentiront-ils sans doute plus concernés. La question de l'environnement fait l'objet de très nombreuses discussions. On en parle autour de la table entre amis, en famille, dans les médias, dans la société.

"La plupart du temps il y a ceux qui ne doutent pas, qui ne veulent pas croire à l'effondrement et refusent de se remettre en cause et ceux que j'appelle les cassandres qui prédisent l'avenir mais ne sont pas écoutés, les porteurs de mauvaises nouvelles. Moi-même je doute et je veux faire douter", explique Gildas Meilleray.

À la recherche d'un personnage

Rapidement le texte a été pris en main par le metteur en scène Yann Paranthoën. "Gildas a plein d'idées. Il a voulu monter sur scène pour déclarer sa prose. Mais avant cela, pour que le texte soit agréable au public, il a fallu aller chercher un personnage."

Les répétitions ont démarré il y a plusieurs mois. "En général, les seuls en scène sont assurés par des acteurs qui ont de la bouteille, nous avons beaucoup travaillé et, au fur et à mesure, Gildas s'est découvert un talent d'acteur." Le duo insiste, à propos du travail et du texte : "même s'il pose des questions, il n'est pas hautement philosophique et reste accessible au plus grand nombre".

Lors des représentations, trois écrans seront disposés sur la scène pour montrer des souvenirs du personnage de la pièce. Elles diffuseront des vidéos d'une à trois minutes tournées ces derniers mois.

Pitch

Survivre à l’effondrement de notre civilisation ? C’est la question que pose cet homme réduit à sa plus vile condition. Refusant de capituler, ce rescapé doit sa survie autant à la vanité de son espèce qu’à une sombre providence. Des jours heureux, ne lui reste qu’un frigo, symbole de l’opulence passée, les souvenirs d’un amour perdu et quelques illusions insensées. Se peut-il que dans ce monde dévasté un homme ait encore l’espoir de vivre ? Face à une société en mal d’avenir, Cornu Copiae ou l’imposture du Frigo envisage probablement le pire pour nous permettre de construire le meilleur. La fin du monde n’arrivera pas. Cette vérité nous appartient.

Zoom sur Grand angle

La compagnie Grand angle est une jeune compagnie qui a vu le jour en 2016, suite à un rassemblement de différents comédiens issus d’un groupe d’improvisation : Les impromaniacs. Aux membres fondateurs : Catherine de la mer, Coralie Labbe, Damien Aubert, Pierre Muller, Gildas Meilleray sont venus se greffer de nouveaux acteurs Laurent Villanova, Delphine Lafon, Nicolas Arnould.

En 2016, elle a présenté une pièce en co-production avec la Maison de la culture : Pas d’amant dans l’armoire, pièce à tiroirs. En 2018, elle a choisi une dystopie théâtrale : ECO ou la nouvelle humanité. Cette dernière pièce traitait des nouvelles technologies, de transhumanisme, des GAFAs, etc… Voici venue Cornu Copiae ou l’imposture du Frigo.
Toutes les pièces sont originales et écrites par Gildas Meilleray.

Contacts

Renseignements : 89 32 08 64
Facebook : Compagnie Grand Angle

Pratique

Les vendredi 19 et samedi 20 avril à 19h30 au petit théâtre de la Maison de la culture.
Tarif unique : 3 000 Fcfp
Billets en vente à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, à Radio 1 Fare Ute et en ligne:// www.ticket-pacific.pf
Garderie sur place, réservation au 89 32 08 64

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 12 Avril 2019 à 12:01 | Lu 1129 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués