Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Une marche pour contrer le projet d'îles flottantes à Atimaono



Ces derniers jours, le collectif des pêcheurs de Mataiea a sillonné les quartiers de Teva i Uta pour inviter les habitants à se joindre à leur mouvement samedi.
Ces derniers jours, le collectif des pêcheurs de Mataiea a sillonné les quartiers de Teva i Uta pour inviter les habitants à se joindre à leur mouvement samedi.
MATAIEA, le 5 avril 2018 - Elle sera organisée samedi matin par le collectif "des pêcheurs de Mataiea, te feiā rava'ai nō Mataiea". Le rendez-vous est donné à 7 heures sur le site de Tehoro, pour un départ à 9 heures, en direction de la plage d'Atimaono. L'objectif est de sensibiliser de dire non à la mise en place d'un tel projet au fenua.

"Nous voulons que le gouvernement signe un contrat avec les personnes concernées pour annuler la mise en place de ce projet d'îles flottantes à Atimaono", le message de Georges Ateo, dit "Papa Ko" est clair.

Avec son collectif "Te feiā rava'ai nō Mataiea", ce pêcheur veut que les décideurs de ce pays les écoutent.

Ils organiseront donc une marche pacifique ce samedi. Le rendez-vous est fixé à 7 heures sur le site de Tehoro, le départ sera donné à 9 heures en direction de la plage d'Atimaono, où des activités non définies pour l'instant, seront mises en place.

Depuis l'idée du lancement de cette marche, il y a quelques jours, plusieurs invitations ont été envoyées aux habitants de Teva i Uta. Protéger le lagon d'Atimaono reste la priorité des instigateurs de cette marche. Selon papa Ko, leur pétition "Te pāruru ia Atimaono" aurait recueilli 3 000 signatures aujourd'hui.

Mettre le gouvernement face à ses responsabilités, c'est aussi la motivation du collectif. "Ils nous disent qu'ils ne sont pas favorables à ce projet dans le lagon d'Atimaono. À côté de cela, le grand patron de Seasteading a annoncé, il y a quelques jours, que le gouvernement a bien signé l'année dernière un accord pour créer des îles flottantes", s'insurge un habitant de Mataiea. "Nous voulons protéger notre garde à manger", rajoute Tangihia, un jeune pêcheur de Mataiea.

Déterminés, ces pêcheurs ne lâcheront rien. Leur président Papa Ko appelle celles et ceux qui soutiennent leur cause à se joindre à leur manifestation, samedi.

Le collectif des pêcheurs compte actuellement 200 membres.


Le collectif des pêcheurs de Mataiea est à l'origine de cette marche pacifique qui se fera à partir du site de Tehoro jusqu'à la plage d'Atimaono.
Le collectif des pêcheurs de Mataiea est à l'origine de cette marche pacifique qui se fera à partir du site de Tehoro jusqu'à la plage d'Atimaono.

Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 5 Avril 2018 à 15:07 | Lu 1743 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 17:56 Un homme se tue en scooter à Teva I Uta

Dimanche 21 Octobre 2018 - 15:00 Mieux vaut ne pas être malade à Hao

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués