Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Une instance stratégique dédiée au tourisme de croisière



Une nouvelle phase de croissance du tourisme de croisière est prévue pour 2018. Le Pays souhaite profiter de sa situation géographique dans le Pacifique Sud pour positionner le port de Papeete comme un port de « tête de ligne » d’envergure régionale.
Une nouvelle phase de croissance du tourisme de croisière est prévue pour 2018. Le Pays souhaite profiter de sa situation géographique dans le Pacifique Sud pour positionner le port de Papeete comme un port de « tête de ligne » d’envergure régionale.
PAPEETE, 25 juillet 2017 - La création d’un comité de pilotage chargé du plan stratégique de développement de l’activité de la croisière en Polynésie française a été actée mardi, lors du Conseil des ministres.

Lors du séminaire gouvernemental des 30 juin et 1er juillet derniers, il a été décidé la constitution d’un comité de pilotage chargé d’élaborer, de coordonner et d’évaluer le déploiement d’un plan stratégique de développement de l’activité de la croisière en Polynésie française. Compte tenu des enjeux de développement pour les îles d’escales et des fortes attentes des compagnies de croisières, une démarche transversale est nécessaire tant sur le plan organisationnel qu’en matière d’infrastructures, de réglementation, de fiscalité, de promotion.

De 2012 à 2016, en à peine 5 ans, on peut constater une hausse de +80% du nombre d’escales pendant la période (avec un total de 1039 escales en 2016 réparties sur onze escales différentes dans toute la Polynésie) et +103% d’arrivées de passagers dans ces escales. En 2016, ce sont 22 compagnies de croisière avec 33 navires différents qui ont opéré dans les eaux polynésiennes, et ils ont réalisé 114 « têtes de ligne » (renouvellement complet des passagers du navire) sur Papeete.

Dans le même temps, les retombées économiques estimées relevant de la croisière sont passées de 7,7 milliards Fcfp à plus de 12 milliards Fcfp en 2016, dont 40% sont directement dépensés à terre pendant les escales. Ce constat résulte du travail collectif mené par la destination depuis 2010. Professionnels et pouvoirs publics ont agi de concert pour parvenir à ce résultat, en prenant en considération chaque difficulté et en améliorant peu à peu les capacités opérationnelles de la destination. Mais beaucoup reste encore à accomplir pour répondre aux évolutions internationales du secteur.

Une nouvelle phase de croissance est annoncée pour 2018. Le Pays souhaite profiter de sa situation géographique dans le Pacifique Sud pour positionner le port de Papeete comme un port de « tête de ligne » d’envergure régionale. Davantage d’opérateurs de croisière vont pouvoir concevoir et programmer des itinéraires trans-Pacifique au départ ou à l’arrivée à Papeete, ou des itinéraires complets en Polynésie, comme il en existe déjà, avec le Paul Gauguin, le Wind Spirit, ou tels qu’ils peuvent être opérés par des compagnies comme Oceania Cruises, Ponant ou Holland America Line. C’est dans cette perspective que le Port Autonome de Papeete a prévu la réalisation du terminal international de croisière, qui constituera un outil dédié, inédit dans le Pacifique Sud insulaire.

Rédigé par à partir d'un communiqué le Mardi 25 Juillet 2017 à 14:33 | Lu 985 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués