Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une comédie musicale en hommage à Bobby Holcomb



PAPEETE, le 18 octobre 2019 - L’association Poiete présente une comédie musicale au Grand théâtre de la Maison de la culture début novembre. Intitulée Poehere to metua, elle interprète la légende du ‘uru sur des musiques de Bobby Holcomb.

"Nous avons créé l’association Poiete il y a un an pour promouvoir notre culture à travers des shows traditionnels", explique Manaiva Sage, président. "Nous voulons également mettre en avant notre langue et donner l’occasion aux talents locaux de s’exprimer."

Pour commencer l’association a monté une comédie musicale. Depuis six mois, une quarantaine d’artistes portent Poehere to metua, la légende de Ruata’ata. "En fait, il s’agit de la légende du ‘uru que nous avons interprétée." Ce spectacle, en coréalisation avec la Maison de la culture a été écrit et mis en scène par Hilton Ie.

Sur scène, ils seront 14 musiciens répartis en deux orchestres, "un traditionnel et un autre plus moderne", 14 danseuses et danseurs, 8 chanteuses et chanteurs et 7 figurants. Poehere to metua sera découpé en 17 scènes et organisé en deux actes.

"Pour le décor nous projetterons des images sur un filet qui sera placé en fond de scène, devant l’orchestre", annonce Manaiva Sage.

La légende du ‘uru commence ainsi : il y a fort longtemps, la famine s’installa à Raiatea. Rua-ta’ata et son épouse Rumau-ari’i se lamentaient sur le sort de leurs quatre enfants affamés, contraints de manger de la terre rouge. Un jour, ils les conduisirent à l’intérieure d’une caverne qui se trouvait dans la montagne pour y manger des fougères.

Le soir venu, Rua-ta’ata dit à son épouse : "O Rumau-ari’i, lorsque tu t’éveilleras demain matin va dehors et tu verras mes mains qui sont devenues des feuilles, regarde le tronc et ses branches, ce sera mon corps et mes jambes, et le fruit rond que tu verras sera mon crâne ; le cœur du fruit sera ma langue. Fais rôtir le fruit, laisse-le tremper dans l’eau puis enlèvela peau en le battant et manges-en, puis donnes-en à nos enfants ; ainsi vous n’aurez plus faim".

Rua-ta’ata partit laissant sa femme dans la grotte avec les enfants. Le lendemain Rumau-ari’i se leva de bonne heure et constata que l’entrée de la caverne était ombragée par un arbre splendide dont les fruits mûrs étaient tombés sur le sol…

Pour raconter cette légende, l’association a choisi des musiques de Bobby Holcomb. "Un artiste qui a beaucoup marqué la Polynésie et à qui nous avons souhaité rendre hommage. Matcher la légende du ‘uru et la musique de Bobby Holcomb s’est fait très naturellement."


Pratique

Le 2 novembre au Grand théâtre de la Maison de la culture à 19 heures.
Représentation unique.
Tarif : à partir de 1 500 Fcfp pour les moins de 12 ans.
Billets en vente à la Maison de la culture ou en ligne.

Contacts

Tél. : 40 54 45 44
Facebook : Maison de la culture de Tahiti
Facebook de l’association : Poiete

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 18 Octobre 2019 à 16:35 | Lu 2100 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Novembre 2019 - 22:53 Salon du livre : sélection de nouveautés 2019

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019