Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une bringue gratuite au Parc Paofai



Tahiti, le 29 janvier 2020 - Une grande bringue est organisée ce samedi 1er février au Parc Paofai. Les participants pourront assister gratuitement à des ateliers pour apprendre à jouer des instruments avant que la fête commence.

Ce samedi 1er février, au Parc Paofai, la première édition du Arearea tatou i Papeete verra le jour. L’événement ouvrira ses portes au grand public dès 14 heures. Des ateliers d’initiation au ukulele et à la guitare seront proposés pour préparer les participants pour la bringue. L’idée d’organiser une grande bringue gratuite est venue suite à la création d’un groupe sur Facebook sur lequel les internautes partageaient des vidéos de chansons de bringue célèbres. Une personne a proposé l’idée, et c’est là que le collectif citoyen s’est mobilisé. Il a reçu une aide du gouvernement pour disposer du lieu, de chapiteaux et de chaises à titre gracieux pour l’occasion.
 

Des ateliers pour tous

Emile Ariipeu, un des membres du collectif à l’origine de l’événement, explique le déroulé des ateliers qui auront lieu dans la première partie de la bringue : “Nous apprendrons aux participants les bases des instruments. C’est-à-dire, les notes et les réglages pour accorder son ukulele ou son kamaka. S’ils savent deux-trois notes, c’est plus que suffisant pour la bringue.” Tout un chacun peut participer, amateurs et habitués y trouveront leur compte. Les quatre intervenants, dont Silvio Cicero, sont des spécialistes dans leurs domaines.
Pour ceux qui veulent prendre un peu d’avance, des tutoriels sont disponibles sur la page Facebook “Faati bringue 2020”.

Un espace de convivialité sans alcool

Dès 17 heures, les convives se joindront au collectif pour entonner des chants d’antan. “Il y aura un orchestre de base et les autres musiciens pourront s’ajouter petit à petit dans la musique.”
Il est demandé à chaque participant de prendre ses instruments, ainsi que le nécessaire pour s’asseoir et se restaurer. Une autre membre, Mathilde Toofa, rappelle : “C’est un événement sans alcool ! Nous voulons vraiment montrer aux jeunes qu’on n’a pas besoin de ça pour s’amuser et pour passer un bon moment entre copains ou en famille.”
Pour eux, il s’agit tout d’abord de remettre la culture de la bringue au goût du jour. “Toute transmission de la langue se fait oralement. Et les chansons participent à cette transmission. Nous voulons aussi remettre la langue tahitienne sur le devant de la scène.”

Un espace commercial

Un appel a été lancé auprès des personnes qui font de la musique un business. Un vendeur de ukulele a d’ailleurs annoncé sur le groupe Facebook qu’il proposerait des tarifs préférentiels pour l’occasion.
Les vendeuses de couronnes de fleurs aussi seront conviées à tenir un stand durant l’événement, puisque les participants sont invités à suivre un dress-code : tenue locale et couronnes de fleurs.

Rédigé par Ariitaimai Amary le Mercredi 29 Janvier 2020 à 15:07 | Lu 6211 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus