Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Une association veut déloger le poisson jardinier du PK18



Un stegaste (Crédit photo : Elapied pour fr.wikipedia.com)
Un stegaste (Crédit photo : Elapied pour fr.wikipedia.com)
PAPEETE, le 26 novembre 2014 - L'association Pa’e Pa’e No Te Ora cherche des bénévoles pour des expéditions de chasse nocturne au PK18 contre un "poisson jardinier" un peu trop envahissant.

Le "Stegastes nigricans" a une particularité très intéressante parmi les animaux marins : très social, une communauté choisit un platier ou une patate de corail (vivant ou mort) et y cultive un gazon d'algues en éliminant continuellement, avec leurs bouches, toute impureté et types d'algues que ce poisson n'apprécie pas.

Cette espèce est un très bon indicateur de la qualité du lagon, puisqu'il prospère dans les eaux riches en nutriments, en particulier les engrais artificiels. Elle a aussi un gros défaut : elle est très territoriale et extrêmement agressive, au point de ne pas avoir peur d'attaquer les baigneurs.

Du coup, il chasse les juvéniles des autres espèces des patates de corail et les empêchent de s'y réfugier, explique l'association Pa’e Pa’e No Te Ora. Rapidement, "ils deviennent plus nombreux que les autres poissons, déséquilibrant l’ensemble." Or, cette association entretient un sentier sous-marin près de la plage du PK18 à Punaauia, qui est désormais "envahi de stégastes et PPNTO souhaite en réduire le nombre." Elle cherche donc des volontaires pour chasser ces encombrants jardiniers :

"En pratique, la chasse se fait de nuit avec un petit fusil semblable à celui qui sert à la chasse aux poulpes. Un programme sera établi pour une équipe de quatre à cinq chasseurs pour un soir par semaine. L’idéal serait d’être assez nombreux pour que ce ne soit pas toujours les mêmes équipes."

L'opération commencera par une formation assurée par le biologiste Charles Egretaud le dimanche 30 novembre à 9 heures sur la plage du PK 18, au niveau du sentier sous-marin et du panneau de PPNTO. Plus de détails auprès de Martine Jantet (87 30 23 49).

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 26 Novembre 2014 à 16:38 | Lu 2383 fois







1.Posté par Louis B le 27/11/2014 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce que ces poissons sont comestibles?

2.Posté par Teiva33 le 27/11/2014 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et u viennent d'où ces poissons jardiniers ? Encore des travailleurs clandestins ?

3.Posté par Tutua . le 27/11/2014 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et la chasse au "tuihani morose" et au "gaston en fleur", c'est pour quand ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 18:00 ​Medef et gendarmerie en mode "gagnant-gagnant"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019