Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un touriste australien attaqué par un requin aux îles Salomon


HONIARA, vendredi 3 septembre 2010 (Flash d'Océanie) – Un ressortissant australien de 34 ans a survécu jeudi à l’attaque d’un requin alors qu’il se baignait sur la plage d’un hôtel aux îles Salomon, rapporte vendredi la presse australienne, citant le département australien des affaires étrangères.
Selon les mêmes sources, l’homme a pu rejoindre la rive malgré de profondes lacérations au visage et au cou.


Un touriste australien attaqué par un requin aux îles Salomon
Il a dans un premier été évacué d’urgence vers la capitale salomonaise Honiara où, depuis, il a été hospitalisé et où son pronostic vital ne serait pas engagé.
Aux îles Salomon, ces dernières années, une augmentation sensible de la population de crocodiles marins, protégés depuis la fin des années 1990, est perçue comme étant à l’origine d’une multiplication des attaques parfois mortelles de ces reptiles sur des villageois, souvent en bordure de rivières.
Des appels se sont fait entendre au plan local, exhortant les autorités autoriser à nouveau la chasse au crocodile.
Des accidents similaires ont aussi été rapportés ces derniers mois en Papouasie-Nouvelle-Guinée voisine.
La dernière attaque mortelle de requin, dans la grande région, remonte à mi-août 2010.
Nicholas Edwards, jeune surfeur de 31 ans, avait succombé à ses blessures et à une hémorragie massive après avoir été attaqué par un requin, sur une plage de la localité de Gracetown, à 270 kilomètres au Sud de la ville de Perth (Sud-ouest du pays).
Un groupe de surfeurs, qui se trouvait sur la plage au moment du drame, ainsi que les secours, rapidement alertés, n’ont rien pu faire pour maintenir en vie la victime, dont une jambe était lacérée de morsures, la partie arrière du membre littéralement emportée par une morsure.
Les autorités locales avaient alors rappelé le caractère extrêmement rare de ce genre d’accident dans la région.
Le précédent accident mortel, sur cette plage, remontait à 2004.
Il s’agissait là aussi d’un surfeur.
Les spécialistes locaux des requins penchent pour la thèse de la confusion, estimant que le squale aurait pu prendre ce surfeur allongé et pagayant sur sa planche pour un animal marin, de type phoque, malade ou en difficulté.

pad

Rédigé par pAD le Jeudi 2 Septembre 2010 à 14:51 | Lu 1630 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués