Tahiti Infos

Un test sanguin pour dépister Alzheimer autorisé au Japon


Tokyo, Japon | AFP | jeudi 21/12/2022 - La commercialisation d'un kit de diagnostic de la maladie d'Alzheimer à partir d'une simple prise de sang a été autorisée au Japon, a annoncé jeudi son fabricant, une avancée rare dans le domaine de cette maladie neurodégénérative très répandue.

L'entreprise japonaise Sysmex Corporation a déclaré dans un communiqué qu'elle comptait désormais lancer sur le marché japonais son outil de diagnostic mini-invasif "aussi vite que possible".

Selon Sysmex, son système permet de mesurer en à peine plus d'un quart d'heure le niveau d'accumulation dans le sang de la protéine bêta-amyloïde, l'un des principaux biomarqueurs de la maladie d'Alzheimer.

D'autres méthodes sont déjà disponibles pour diagnostiquer cette pathologie, mais elles sont généralement coûteuses ou invasives (imagerie cérébrale, ponction lombaire pour prélever du liquide céphalorachidien), alors qu'il est crucial de détecter Alzheimer le plus tôt possible pour tenter d'en freiner la progression.

D'autres tests sanguins sont en développement ailleurs dans le monde ou attendent des autorisations de mise sur le marché.

"Il y a un besoin urgent d'outils de diagnostic simples, bon marché, non-invasifs et facilement accessibles" pour améliorer le dépistage précoce d'Alzheimer, souligne sur son site l'ONG américaine Alzheimer's Association.

Dans le futur, des tests sanguins "vont très probablement révolutionner le processus de diagnostic d'Alzheimer et de toutes les autres démences", selon cette ONG.

La maladie d'Alzheimer reste incurable à ce jour mais en novembre, des données cliniques supplémentaires ont confirmé le potentiel d'un nouveau médicament, le lecanemab, pour ralentir significativement le déclin cognitif de patients suivis pendant 18 mois.

Ce médicament développé par le groupe pharmaceutique américain Biogen et le japonais Eisai (lequel est par ailleurs un partenaire de Sysmex) a aussi des effets indésirables parfois sévères, mais il a été largement salué par la communauté scientifique internationale comme une avancée très prometteuse.

Plus de 55 millions de personnes dans le monde souffrent de démence, un nombre qui devrait grimper à 130 millions d'ici 2050 avec l'augmentation de l'espérance de vie, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La maladie d'Alzheimer représente environ 60 à 70% des cas.

La démence est un problème majeur de santé publique au Japon, le pays le plus âgé au monde (29,1% de ses habitants étaient âgés de 65 ans et plus en 2022, un nouveau record).

le Jeudi 22 Décembre 2022 à 05:51 | Lu 294 fois