Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un pétrel géant qui arrive d'Australie retrouvé à Raivavae



« Record » l’albatros dans les mains d’Edmond Flores de Raivavae. Photo Maitu Flores
« Record » l’albatros dans les mains d’Edmond Flores de Raivavae. Photo Maitu Flores
PAPEETE, le 3 octobre 2014 - ERRATUM : la première version de cet article identifiait cet oiseau comme un albatros, car une espèce australienne lui ressemble. mais les ornithologues de Manu ayant eu le temps d'étudier en détail les photos de la bête ce week-end ont conclu qu'il s'agissait plutôt d'un pétrel géant, qui vient probablement d'encore plus au Sud que l'Australie. Ce sera le troisième trouvé en Polynésie cette année, ce qui est exceptionnel.

Un pétrel géant a été sauvé le 16 septembre près de Raivavae par un pêcheur local. L’oiseau avait parcouru plus de 7000 km de distance avant de se poser dans les eaux polynésiennes. Ses sauveurs l’ont baptisé « Record ».


Record, c’est un beau nom pour un pétrel géant. C’est Edmond Flores, un pêcheur de Raivavae aux Australes, qui l’a trouvé et baptisé ainsi. C’est que l’oiseau a beaucoup volé, venant de Camberra en Australie. La capitale des kangourous se trouve tout de même à 7000 km des îles Australes… À vol d’oiseau.

Edmond a trouvé le pétrel géant fatigué, en plein océan. C’est que ces oiseaux gigantesques à l’envergure majestueuse ne sont pas prévus pour nager : une fois à l’eau, ils ne peuvent pas redécoller sans d’abord trouver une terre et prendre un peu de hauteur pour sauter d’une falaise ou d’un arbre… Mais ils peuvent rester en vol des années sans jamais s’arrêter.

A mer, perdu au milieu de l’océan, ils ne peuvent que dériver sans but… Ou espérer être secouru par un pêcheur de passage. « Record » serait donc mort de faim si Edmond et sa femme Maitu ne l’avaient pas accueilli chez eux. Il se repose désormais, et se nourrit avec appétit de poisson frais.

On sait qu’il vient d’Australie grâce à la bague qu’il porte à la patte, qui contient le message suivant :
« “Inform wild life GPO Box 8
Camberra 2601 Australia
132-25669” »

Jusqu’à présent, l’oiseau n’avait qu’un numéro. Désormais il porte aussi un nom qui lui va comme un gant, et qui, on l’espère, sera aussi adopté par les scientifiques australiens, mis au courant de la découverte par l’association Manu.

Cette dernière a été contactée par la famille Flores, en quête d’informations. Les ornithologues ont confirmé que l’oiseau s’en sortira, et conseillent aux sauveurs d’attendre qu’il soit totalement rétabli pour le relâcher. Ils pourront alors profiter d’un jour venteux et d’un point culminant pour relâcher Record et le rendre à son élément : le ciel.

Record est reposé et heureux (Photo Maitu Flores).
Record est reposé et heureux (Photo Maitu Flores).


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 3 Octobre 2014 à 14:46 | Lu 2542 fois







1.Posté par tortue verte le 04/10/2014 06:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Magnifique ! Merci à ce pêcheur. J'espère que Record survolera bientôt le mont Hiro !

2.Posté par Kaddour le 04/10/2014 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Edmond et bravo !
Preuve s'il en était besoin, qu'il n'y a pas que les humains qui font le tour de la terre !!! Les animaux aussi...

3.Posté par manoivi le 04/10/2014 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf que c'est un Pétrel géant et non un albatros, "Macronect giganteus", Cet oiseau est vu quasiment chaque année aux Australes, j'en ai moi-même récupéré plusieurs déjà, par contre il faudra trouver un point haut pour l'aider à s'envoler. Un de ceux que j'ai récupérer il y a quelques années était bagué et avec l'aide de l'association Te Manu et un chercheur français du CNRS on est remonté à l'île de Macquarie au sud de l'Australie, une réserve naturelle; Si tu le nourris, il mange plus de poissons frais que toute la famille réunie, dur dur!!!

4.Posté par TIHOTI le 05/10/2014 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Manoivi , j'allais moi-meme intervenir car en effet ca ne ressemble en rien a un albatros ! un petrel gant a été aussi recupéré a Maupiti l'an passé le plus dur est de faire la difference entre les 2 ou 3 especes de petrels geants existantes ...Bravo a ce pêcheur d'avoir eu ce geste pour cet oiseau ....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus