Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un pêcheur en apnée se noie à Taha’a, son corps coincé dans une galerie par 12 m de fond



Les opérations pour remonter le corps du malheureux, coincé au fond d’une étroite galerie, s’annoncent complexes. Des plongeurs de la gendarmerie sont en route.
Les opérations pour remonter le corps du malheureux, coincé au fond d’une étroite galerie, s’annoncent complexes. Des plongeurs de la gendarmerie sont en route.
Papeete, le 31 juillet 2015 - Des plongeurs de la brigade nautique sont en route pour Taha’a afin d’aider à remonter le corps d’un pêcheur au fusil de 28 ans, tragiquement décédé la nuit dernière alors qu’il s’adonnait à sa passion avec trois de ses proches, a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information de nos confrères de Polynésie 1ère.

L’accident, dont les circonstances restent inconnues, s’est produit peu après minuit vendredi. Inquiets de ne pas voir la victime remonter à la surface, les trois autres pêcheurs ont plongé à sa recherche et ont découvert son corps inanimé, coincé par 12 m de fond dans une profonde et étroite galerie.

Les tentatives de le remonter à la surface se sont avérées vaines, la dépouille du malheureux semblant très difficile à atteindre selon les premiers témoignages recueillis par la gendarmerie qui a dépêché sur place ses plongeurs en bouteilles. Son corps est toujours coincé sous l'eau.

L’accident s’est produit au sud-ouest de l’île, face à la passe de Paipai.

Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 31 Juillet 2015 à 14:45 | Lu 4165 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Mars 2020 - 20:03 Teiva LC en mode confiné

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus