Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Un patient de l'hôpital de Uturoa indemnisé après une grave infection



Un patient de l'hôpital de Uturoa indemnisé après une grave infection
Tahiti, le 19 novembre 2019 - Le tribunal administratif condamne le Pays à indemniser Caisse de prévoyance sociale et la victime d’une infection nosocomiale lors de son passage à l’hôpital de Uturoa en 2016.
 
Dans une décision rendue mardi, le tribunal administratif condamne le Pays à verser 3 millions de Fcfp de réparation financière à la victime d’une infection nosocomiale à l’hôpital de Uturoa, Raiatea.

Le 21 juin 2016, alors âgé de 69 ans et résidait sur l’île de Huahine, l’homme avait été victime d’une grave fracture au niveau du poignet gauche. Evacué pour raison sanitaire en direction de l’hôpital de Uturoa à Raiatea, il a subi dans ce service une intervention chirurgicale d’ostéosynthèse réalisée le lendemain de l’accident. Le 22 juillet 2016, quatre jours après avoir regagné son domicile, son médecin traitant a suspecté une infection au niveau du matériel d’ostéosynthèse et a prescrit un examen sanguin. Les résultats de cet examen ont confirmé la présence d’une importante infection, et justifié un transfert et une prise en charge par le centre hospitalier de la Polynésie française, où le diagnostic d’un sepsis à staphylocoque doré a été confirmé et où l’ablation du matériel d’ostéosynthèse a été réalisée. La victime avait ensuite été hospitalisé à plusieurs reprises au CHPF jusqu’en octobre 2016.
Le septuagénaire demandait 12 millions de Fcfp en réparation des préjudices subis du fait de l’infection qu’il impute à une faute commise par l’hôpital de Uturoa.

De son côté, la Caisse de prévoyance sociale s’est jointe à sa requête en justice pour demander au tribunal administratif de condamner la Polynésie française à lui rembourser les débours qu’elle a versés pour le compte de son assuré. La Polynésie française est condamnée à verser la somme de 6,9 millions de francs à CPS au titre de ces débours.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 19 Novembre 2019 à 16:20 | Lu 1415 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Juillet 2020 - 12:46 Tryo clôture son année à Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus