Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Un nouveau directeur général pour le Groupe Mélanésien Fer de Lance



Un nouveau directeur général pour le Groupe Mélanésien Fer de Lance
SUVA, mardi 6 septembre 2011 (Flash d’Océanie) – Les dirigeants du Groupe Mélanésien Fer de Lance (GMFL, qui regroupe Vanuatu, Fidji, les îles Salomon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le mouvement politique indépendantiste FLNKS de Nouvelle-Calédonie) ont entériné en fin de semaine dernière le choix d’un nouveau directeur général pour le secrétariat de cette organisation subrégionale en la personne du Salomonais Peter Forau, un ancien Secrétaire Général adjoint du Forum des Îles du Pacifique (FIP).
La décision est intervenue lors d’une réunion express des dirigeants et hauts responsables du GMFL, à Nadi (Fidji), rapporte en début de semaine la presse locale.
M. Forau, juste après avoir quitté le FIP, avait aussi assumé des fonctions de responsabilité au sein de l’organisation de la Mission Régionale d’Assistance aux îles Salomon (RAMSI, force régionale de stabilisation, sous commandement australien, mise en place depuis juillet 2003 dans cet archipel)
M. Forau remplace le Papou Rima Ravusiro, dont le mandat de trois ans est arrivé à terme en juillet 2011 dans des circonstances conflictuelles : M. Ravusiro avait quitté ses fonctions pour prendre un congé, sur fonds de différend concernant ses droits relatifs aux congés payés.
Dans l’intérim, c’est l’une des chevilles ouvrières de ce bureau subrégional, le ni-Vanuatu Jean-Pierre Nirua, qui gérait les affaires courantes, en attendant la désignation d’un nouveau Directeur Général.
M. Ravusiro a aussi été le premier Directeur Général du GMFL depuis l’installation d’un secrétariat permanent basé à Port-Vila et dont les locaux ont été entièrement financés par la Chine.
Les membres du GMFL ont concentré l’essentiel de leurs récentes réunions et débats à des questions de libre échange commercial mais aussi de sécurité publique, avec un projet notamment de renforcement de la coopération policière et la création d’une école de police, en mode académie.
Le GMFL se positionne aussi de manière « solidaire » et compréhensive » vis-à-vis du régime post-putsch de Fidji, qui assume par ailleurs la présidence de ce groupement depuis fin 2010.
Parmi les derniers projets évoqués figure aussi un volet sportif et le concept de « Jeux Mélanésiens » dont une première édition pourrait avoir lieu dès 2013.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 5 Septembre 2011 à 17:31 | Lu 923 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués