Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un disquaire indépendant spécialisé dans les vinyles a ouvert ses portes



PAPEETE, le 21 décembre 2017 - Teraiapiti Isabelle a passé sa vie dans la musique. De retour en Polynésie, il a souhaité créé un lieu convivial pour les passionnés, les curieux et amateurs de bon son. Il s'agit d'une boutique indépendante de disques, spécialisée dans les vinyles où les clients pourront passer du temps à écouter leur éventuel achat, discuter des albums, musiciens et artistes tout en dégustant un café. "L'idée c'est de prendre le temps de faire quelque chose".

Ça bouge quartier du commerce. Un disquaire indépendant spécialisé dans les vinyles vient d'ouvrir ses portes. Il propose : du matériel hi-fi, près de 400 références de disques, un canapé confortable, une machine à café, un espace d'écoute. Le disquaire, c'est Teraiapiti Isabelle.

Il explique : "je voulais retrouver un endroit où l'on pourrait être en contact avec la musique. Le digital, c'est bien mais ce n'est pas très réel. On ne peut plus, disons, 'toucher' la musique. Et on n'est plus en contact avec les gens".

Il organise un 1er concert à 15 ans

Teraiapiti Isabelle baigne dans la musique depuis son plus jeune âge. "Je suis demi polynésien/français. J'ai grandi en France où, à l'âge de 15 ans, j'ai organisé mon premier concert." Les années ont passé mais lui n'a jamais quitté de le milieu musical.

Il a monté une salle de concert à Lyon, a géré des salles de concert, organisé des tournés, suivi des groupes de rock et de ska. Il a été le directeur des Scènes de musique actuelle (Smac) en France.

Il y a cinq ans, il est rentré en Polynésie. "Quand tu arrives à l'âge adulte, tu as envie de revenir à tes racines." Il est distributeur de musique digitale depuis deux ans. "Je travaille avec les artistes et producteurs locaux, une trentaine en tout, pour qu'il puisse avoir accès aux plateformes de musique comme Deezer, Spotify…"

Plus qu'une boutique un lieu de vie

Petit à petit, son projet de boutique de disques a muri. "Plus qu'une boutique, j'imagine un lieu de vie autour de la musique, un endroit où l'on puisse écouter des vinyles, parler de groupes, d'artistes, de tendance. Un endroit où l'on puisse prendre le temps, autour d'un café, après le boulot." D'où les horaires décalés : la boutique est ouverte de 11 heures à 20 heures.

Les artistes locaux et internationaux y sont aussi les bienvenus. "Pourquoi ne pas organiser des show case et séances de dédicaces avec les chanteurs et musiciens de passage?" interroge Teraiapiti Isabelle. Un espace est prévu à cet effet dans la boutique.

Les vinyles connaissent un nouvel engouement. "C'est un objet qui revient à la mode", assure Teraiapiti Isabelle. "Il y a 5 ou 6 ans, cela représentait moins de 1% du marché mondial de la musique, aujourd'hui le marché du vinyle est au-dessus des 4%. En France, le nombre de disquaires spécialisé en vinyles est passé de 90 en 2006, à plus de 400 aujourd'hui!"

Le disquaire parle, au-delà du goût du vintage, de la qualité du son et du moment passé à écouter des vinyles. "Les gens ont conscience qu'internet c'est bien, on écoute ce que l'on veut, quand on veut, on a accès à une collection extrêmement riche de titres. Mais on devient boulimique, on zappe et on ne prend plus le temps d'apprécier. Avec un disque, le son est doux, plus proche de ce que l'oreille apprécie. Il y a ce côté organique que les mp3 n'ont pas. On le pause, on profite. On est dans le quality time."

De 400 références aujourd'hui, il espère atteindre les 1 200 références dans les mois à venir. "Je propose tout type de musique, variété, classique, musique française, rock, jazz… Des artistes d'hier, comme les Beattles ou Elvis, mais aussi des artistes contemporains que je vais faire découvrir à ceux qui le souhaitent." À terme, il imagine aussi travailler avec des artistes locaux pour leur permettre de fabriquer eux aussi leurs vinyles et avoir leur place dans ses bacs.

Pratique

Vinyles à partir de 3 000 Fcfp
Matériel hi-fi à partir de 20 000 Fcfp
Quartier du commerce à Papeete
Horaires : du mardi au samedi de 11 heures à 20 heures
Facebook : Atomi Records
Tél.: 87 74 45 43


Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 21 Décembre 2017 à 11:26 | Lu 9845 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Janvier 2018 - 21:43 Une nuit pour lire et écouter des histoires

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués