Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un budget sans saveur et sans vision pour le développement du Pays !



PAPEETE, 10 décembre 2017 - TAHOERAA HUIRAATIRA - Le budget général 2018 de la Polynésie française a été adopté par une majorité de représentants à l'Assemblée de la Polynésie française.

Un budget que le Tahoeraa Huiraatira considère sans saveur et sans vision, pour le développement du Pays. C'est encore et bien tristement pour notre Pays un bugdet d'affichage politique, aux mesures électoralistes, en prévision des élections territoriales d'avril 2018 !

De quel "chemin parcouru" parle le président du Pays ? Alors qu'il ne cesse de regarder dans le rétroviseur et qu'il ne peut s'empêcher, dès lors qu'il s'adresse aux représentants du Tahoeraa Huiraatira, de dénigrer l'ancien faiseur de roi, celui qu'il appelle aujourd'hui Satan, celui qui lui a permis d'être là où il est, avec la majorité de représentants dont il dispose !

À quel "programme de relance économique" fait-il allusion ? Alors que le projet du Mahana Beach a été abandonné, sans qu'aucune autre idée de développement n'ai été amorcée, que celui de la ferme aquacole de Hao est toujours au point mort, qu'aucun projet de développement n'a vu le jour pour permettre la création d'un deuxième pôle économique sur la presqu'île, que les chiffres du tourisme restent déprimants, malgré la réalisation d'un document de stragégie de développement touristique...

Quelle tristesse face à tant d'immobilisme !

Que dire de la réforme de la Protection Sociale Généralisée (PSG) qui ne trouve désespéremment aucune issue, alors que M. Fritch au début de son mandat, avait annoncé que ce dossier serait la priorité de son gouvernement ! Hormis les quelques mesurettes proposées de manière morcelée et parcellaire, la situation financière de la PSG appelle des réfromes fondalentales, tant de gouvernance que de financement, qui sont sans cesse repoussées, en dépit des propositions faites par les partenaires sociaux.

Pourquoi M. Fritch tiendrait-il aujourd'hui ses promesses, alors qu'il ne les a pas tenues l'année dernière, dans le cadre du fameux "budget de combat" qu'il a défendu !

Aussi, le Tahoeraa Huiraatira met en garde la population, à "l'appel des sirènes" du gouvernement, qui à défaut de reconstruire le Pays et de proposer un véritable programme de développement associant l'ensemble des acteurs économiques et sociaux, s'évertue à faire croire que tout va mieux, alors que rien ne bouge !

Rédigé par Tahoeraa Huiraatira le Dimanche 10 Décembre 2017 à 19:18 | Lu 1685 fois





Signaler un abus

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits