Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Un an de prison pour avoir frappé sa compagne et ses parents



PAPEETE, le 5 avril 2018 - Le prévenu, âgé de 27 ans, était poursuivi devant le tribunal correctionnel pour avoir frappé sa compagne puis ses parents. Le jeune homme n’avait pas supporté que sa mère s’immisce dans sa vie conjugale. Il a été condamné à un an de prison dont 6 mois avec sursis mise à l’épreuve.

Le 4 mars dernier, les gendarmes interviennent sur une dispute familiale qui a mal tourné. Un jeune postier vivant encore chez ses parents a frappé sa compagne avant que sa mère puis son père ne tentent de l’en empêcher et se retrouvent, eux-aussi, victimes de la violence du prévenu.

Au tribunal correctionnel ce jeudi, le jeune homme semble encore très remonté contre ses parents. Sa mère évoque les faits : « j’ai entendu un bruit alors je suis allée voir. Mon fils était avec sa compagne qui semblait apeurée et se tenait les côtes. Il m’a dit de ne pas me mêler de ses affaires mais je l’ai réprimandé en lui expliquant qu’il était chez moi et cela l’a mis hors de lui. » Suite à cette première altercation, le jeune homme avait porté des coups à sa mère qui avait eu le nez fracturé. Le père qui voulait s’interposer avait également subi des violences. Le récit de ses parents dérange le jeune homme qui se montre très excité à la barre. Quand le président du tribunal l’interroge enfin, l’on sent qu’il en a lourd sur le cœur : « mon père me tabassait aussi. Comme un adulte alors que j’étais un petit. Il tabassait aussi ma mère. Et pendant toutes ces années, moi, je n’ai pas pu porter plainte. » Son père écoute mais ne dément pas. Il reste silencieux.

Pour le défendre, le conseil du prévenu évoque le passif du jeune homme : « c’est une violence ciblée, familiale. Il a certainement hérité de ce mode de communication. La violence vécue dans l’enfance est ressortie. »

Après en avoir délibéré, le juge unique a suivi les réquisitions du procureur de la République et a condamné le jeune homme à un an de prison dont 6 mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 5 Avril 2018 à 14:38 | Lu 2142 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués