Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ulrich Sumptoh élu nouveau maire de Port-Vila



PORT-VILA, lundi 27 janvier 2014 (Flash d’Océanie) – Le Conseil municipal de la capitale vanuatuane Port-Vila, fraîchement élu à l’issu des municipales de la capitale vanuatuane, a élu vendredi 24 janvier 2014 M. Ulrich Sumptoh à sa tête, rapporte la radio nationale publique.
Cet homme politique originaire de l’île de Pentecôte (Nord de l’archipel) a été élu sous l’étiquette UPM (Union des Partis Modérés), dans le cadre d’un accord conclu entre cette formation politique et le Vanuaaku Pati (VP, formation historique au pouvoir à Vanuatu au cours des onze première années ayant suivi l’indépendance de cet ancien condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides, en 1980) avec comme troisième composante le parti Graon Mo Jastis (GMJ, parti de la terre et de la justice du ministre des affaires foncières Ralph Regenvanu).
Le parti de la confédération des Verts, dont le dirigeant est l’actuel Premier ministre francophone Moana Carcasses, s’est retrouvé isolé par cette coalition, après plusieurs jours de négociations en coulisses.
Le candidat soutenu par les Verts était le conseiller municipal Éric Puyo Festa (dont le père Serge avait dirigé Port-Vila au cours des années 1980), battu de justesse par une marge d’une voix.

Lors de cette réunion de vendredi du Conseil Municipal de la capitale, les membres ont aussi élu Mme Leimara Malachi (originaire de la petite île de Nguna, au large du Nord de l’île principale de Vaté), qui représente le Vanuaaku Pati.
C’est la première fois qu’une femme est élue au poste d’adjointe au maire.
Mme Malachia aussi bénéficié des nouvelles règles mises en place quelques semaines avant ce scrutin du 7 janvier 2014, qui réservaient aux femmes un quota de cinq sièges sur 17 au sein de ce conseil municipal.
Lors de sa première allocution à la suite de son élection, vendredi, le nouveau maire de Port-Vila a défendu une démarche d’ouverture en promettant de mettre en œuvre des propositions d’autres partis de la coalition, si ces idées étaient jugées bonnes.
Il a aussi rappelé les défis auxquels la capitale se trouve le plus directement confrontée, comme le chômage, l’accroissement de la population et des effets corollaires comme la délinquance et de manière générale une perte de repère chez les classes jeunes.

Cette campagne municipale avait été momentanément interrompue par l’annonce du décès soudain, en Nouvelle-Calédonie d’un des plus célèbres maires de Port-Vila de ces dernières années, en la personne du francophone Patrick Crowby, décédé le 27 décembre 2013 à l’hôpital Gaston Bourret de Nouméa, à l’âge de 55 ans.
Il était ministre de l’intérieur au sein du gouvernement actuel.
Sous sa houlette, Port-Vila a renforcé ses liens, via des jumelages, avec plusieurs villes de sa région, y compris celle de Dumbéa (municipalité du Grand Nouméa).

pad

Rédigé par () le Lundi 27 Janvier 2014 à 09:42 | Lu 2129 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués