Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



USA: 32.000 vies par an pourraient être sauvées grâce à une coloscopie


WASHINGTON, 6 juillet 2010 (AFP) - Environ 32.000 vies par an pourraient être sauvées chez les plus de 50 ans aux Etats-Unis grâce à une coloscopie, un examen du colon permettant de détecter des lésions prédisposant au cancer, ont indiqué mardi les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies.


USA: 32.000 vies par an pourraient être sauvées grâce à une coloscopie
Le cancer colorectal est la seconde cause de mortalité par cancer aux Etats-Unis après celui du poumon.

"Un Américain sur trois, qui devrait régulièrement subir une coloscopie, n'en bénéficie pas", a déploré le Dr Thomas Frieden, directeur des CDC, en présentant un rapport, notant aussi que le taux de personnes n'en bénéficiant pas est plus élevé chez les Hispaniques et les Noirs ou, d'une façon générale, chez les personnes ne bénéficiant pas d'une assurance maladie.

De plus en plus d'adultes subissent cet examen préventif recommandé --tout comme la mammographie pour les femmes--, mais des millions d'Américains continuent à ne pas en bénéficier, relèvent les CDC.

Globalement, les dernières statistiques montrent que de plus en plus de personnes subissent ces deux examens de prévention recommandés. Pour la coloscopie, le taux des adultes de 50 ans et plus à subir une coloscopie est passé de 52% en 2002 à 63% en 2008.

81% des femmes de 50 à 74 ans ont eu une mammographie en 2008, un chiffre indiquant plutôt une stagnation.

Ces pourcentages révèlent que plus de 22 millions d'hommes et de femmes n'ont pas encore bénéficié de coloscopie et environ sept millions de femmes de 50 à 74 ans n'ont pas eu de mammographie. Il est estimé que 12.000 vies sont épargnées annuellement grâce à cette dernière procédure permettant de détecter très tôt une tumeur cancéreuse du sein.

"C'est encourageant de voir plus d'adultes subir ces tests préventifs", a insisté le Dr Friedmen. "Mais il reste encore beaucoup à faire pour en accroître le nombre, surtout pour la coloscopie afin de prévenir davantage le cancer du colon qui tue plus d'adultes américains non-fumeurs que tout autre cancer", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Aux Etats-Unis, 66% des adultes bénéficiant d'une assurance maladie ont eu une coloscopie en 2008, contre 36% chez les personnes non-assurées.

js/sf

Rédigé par afp le Mardi 6 Juillet 2010 à 14:22 | Lu 334 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net