Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tuheiava/Cross/Brotherson représenteront le Tavini Huiraatira aux Législatives



Tuheiava/Cross/Brotherson représenteront le Tavini Huiraatira aux Législatives
FAAA, le 25/03/2017 - Le congrès du parti indépendantiste de la Polynésie française s'est tenu ce samedi à Vaitupa. Plus de 3 000 militants ont répondu à l'appel lancé par le bureau directeur du parti. Au programme de la journée plusieurs sujets : la conduite à tenir pour la présidentielle, la confirmation des candidats aux législatives et la réorganisation interne du parti. Pour la présidentielle, les indépendantistes ont décidé de s'abstenir pour mieux se préparer pour les législatives programmées en juin.

"Président nous mettrons ton nom sur le bulletin", "non, il ne faut pas faire ça, sinon notre bulletin sera nul. Il faut s'abstenir", le Tavini Huiraatira s'abstiendra finalement pour la présidentielle, les militants ont suivi l'avis de leur leader. "On ne peut plus faire confiance à personne. Je n'ai pas envie que vous vous déplaciez pour rien", clamait Oscar Temaru, samedi dernier.

Le parti indépendantiste a tenu son congrès samedi à Vaitupa, pour célébrer tout d'abord les 40 années d'existence du Tavini, mais pour définir également la ligne de conduite pour la présidentielle et désigner leurs trois candidats qui se présenteront lors des législatives programmées pour le mois de juin.

La semaine dernière, nous vous annoncions les candidatures de Richard Tuheiava dans la 1ère circonscription et de Moetai Brotherson dans la 3ème circonscription. Il ne restait qu'à définir le candidat du parti pour la circonscription n°2, et le choix entre Valentina Cross et Marc Frogier devait être entériné ce samedi. Mais ce dernier a dû se retirer de la course. "Je me suis aperçu vendredi que je ne pouvais pas me présenter à cette élection. En fait, je suis cadre aux affaires sociales, et il y a une délibération qui explique clairement que les personnes qui ont une fonction importante dans une circonscription, ne peuvent pas poser leurs candidatures. Et si j'avais continué cette aventure le Tavini Huiraatira aurait eu des soucis", explique Marc Frogier.

Donc, Valentina Cross représentera le Tavini Huiraatira dans la 2ème circonscription : "Marc et moi militons ensemble dans le Tavini, il n'y a aucune opposition entre nous. Et je regrette vraiment que juridiquement, il n'ait pu postuler", souligne la représentante à l'assemblée.

Le programme des trois candidats reste encore à être finalisé. Cependant, "il y a bien sûr des dossiers spécifiques à chaque circonscription", explique Moetai Brotherson. "Ce que je ferai en premier lieu, c'est d'arrêter la démagogie. Le député ne garantit pas le retour de l'être aimé. Il a un rôle bien précis, celui d'aller faire voter des lois à l'assemblée nationale. Il n'a pas à se substituer aux communes, ni à l'assemblée de Polynésie, ni au gouvernement local. Donc, mon premier réflexe est d'expliquer aux gens ce qu'est un député, ce qu'il fait et ce qu'il ne fait pas", poursuit-il.

Richard Tuheiava mettra en avant son "expérience au Sénat qui me permettra de discerner davantage, les problèmes nationaux et internationaux."

Quant à Valentina Cross, son combat pour l'autodétermination restera sa motivation première. "Je serai la voix des Polynésiens à Paris pour dire que l'Etat français est juste donneur de leçons – en parlant des droits de l'Homme - mais, il refuse les droits des mā'ohi."

Au programme également du congrès, la réorganisation interne du parti. Il faut rappeler qu'avant son départ, Tauhiti Nena occupait les fonctions de vice-président. Un poste qui est resté inoccupé depuis.

Samedi, le parti a décidé de supprimer le poste de vice-président, et de mettre en place des sièges de présidents délégués, afin d'accompagner le leader du parti. Des postes qui ont été attribués à Richard Tuheiava, Moetai Brotherson et Antony Geros.

Richard Tuheiava
Candidat Tavini Huiraatira 1ère circonscription

Le combat ne sera pas de tout repos pour vous ?

"Cette circonscription n'est certes pas facile pour le clan souverainiste. Mais, je vois une victoire beaucoup plus dans l'éducation et la pédagogie sur la démarche souverainiste dans cette circonscription. Il est clair que nous n'allons absolument pas nous reposer, nous allons travailler d'arrache-pied. Mais ce qui est sûr, c'est que nous allons faire un travail de pédagogie, de structuration et de transmission de connaissances particulières, pas simplement dans notre électorat souverainiste, mais également - et c'est la vision qui m'anime dans la députation - dans le clan adverse."

Chez les autonomistes ?
"Ils sont autonomistes parce que leurs leaders leur ont demandé de l'être. Mais je crois qu'il faut rappeler que nous ne faisons pas partie de l'extrême droite, contrairement à des partis autonomistes qui fricotent dangereusement avec ce type de valeur. Le Tavini Huiraatira est un parti de gauche, si on s'en tient à l'ancienne nomenclature. C'est un parti de gauche qui prône la décolonisation, l'accession à l'indépendance de ce pays. Et certainement pas sur les valeurs de haines raciales telles que cela est véhiculé par le Front National et les autres."

Qui sera votre suppléant(e) ?
"Ma suppléante vient de Moorea et ce sera Christiane Kelly. C'est une suppléante de grande valeur."


Valentina Cross
Candidate du Tavini Huiraatira pour la 2ème circonscription


Les militants ont confirmé votre candidature. Quel est votre sentiment ?
"Je tiens à les remercier d'avoir accepté ma candidature dans la circonscription n°2. Si je me lance dans cette campagne, c'est pour gagner et je sais que c'est faisable parce que nous avons du potentiel."

Quel sera votre programme ?
"Nous sommes en train de finaliser un programme en commun avec Moetai et Richard. Mais je veux déjà déclarer aux électeurs que si je vais à l'assemblée nationale à Paris, c'est pour avant tout, défendre les intérêts des Polynésiens. Je n'ai pas l'intention de faire allégeance à l'Etat français que je respecte d'ailleurs. Mais aujourd'hui, nous sommes dans un processus de décolonisation, où l'Etat doit venir autour de la table et négocier sur les questions d'éducation, de foncier... Or, l'Etat français ne joue pas le jeu, il est déloyal. Cela fait trois ans que l'Etat français refuse ce processus démocratique, alors qu'il fait partie de l'ONU."

Qui sera votre suppléant ?
"Mon suppléant sera Bruno Flores, ancien tāvana de Raivavae. Si moi, mon terroir est Teva i Uta, lui, il représentera les Australes."


Moetai Brotherson
Candidat Tavini Huiraatira 3ème circonscription


Les militants ont été clairs, ils jeûneront pour la présidentielle. Par contre, ils rafleront tout pour les législatives. Qu'en pensez-vous ?
"Je pense que les électeurs du Tavini sont un petit peu frustrés de ne pas pouvoir voter à la présidentielle, pour un candidat mā'ohi. Ils vont donc reporter cette frustration sur les législatives où là, ils vont se lâcher."

Qu'est-ce qui vous a motivé à vous présenter ?
"Je n'avais jamais pensé à la députation, jusqu'à ce qu'on entame le travail de lobbying aux Etats-Unis. Et je me suis rendu compte que cela avait une importance. Et puis, je veux rendre hommage aussi à Maina Sage, qui a été pour moi, révélateur. Jusqu'à elle, je n'avais pas l'impression que les députés bossaient (rires). Et je trouve qu'elle a donné un coup de dépoussiérant à la fonction. Elle a changé les manières de faire, et je me suis dit qu'être député pouvait être sympa pour le peuple."

Justement Maina Sage a mis sa réserve parlementaire entre les mains de la population. Vous ferez de même, si vous êtes élu ?
"Quand elle a eu cette idée, j'ai trouvé cela génial, je lui ai dit d'ailleurs à l'époque. Mais je proposerai à l'ensemble des candidats d'aller même plus loin. Je propose donc un principe de ce que Maina Sage a mis en place, mais à l'échelle des trois députés. Peu importe s'il y a un panachage, il va falloir que les trois députés se mettent d'accord pour mettre en commun leur réserve parlementaire. Ca permettra d'avoir une granularité plus élevée sur les projets."

Quel est votre avantage par rapport à vos adversaires ?
"Je suis un tamari'i raromata'i qui a grandi à Punaauia, et qui est maire adjoint de Faa'a aujourd'hui."

Qui sera votre suppléant ?
"J'ai plusieurs candidatures, mais je veux que ce soit une femme. Parce qu'on réfléchit mieux avec des cerveaux variés, on va dire. Si on est que des mecs ce n'est pas génial. Il y en qui sont intéressées. Donc, je vais les réunir pour prendre une décision, d'ici la fin de la semaine."

Marc Frogier s'est expliqué devant la foule quant au retrait de sa candidature pour les législatives.
Marc Frogier s'est expliqué devant la foule quant au retrait de sa candidature pour les législatives.

Ce congrès était également l'occasion de célébrer les 40 ans d'existence du Tavini Huiraatira. Un moment fort pour le couple Temaru.
Ce congrès était également l'occasion de célébrer les 40 ans d'existence du Tavini Huiraatira. Un moment fort pour le couple Temaru.


Rédigé par Corinne Tehetia le Samedi 25 Mars 2017 à 17:54 | Lu 3742 fois







1.Posté par Pito le 25/03/2017 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les deux vieux (Oscar et Gaston) sont bien les mêmes, ils décident pour tout le monde, cela s'appelle simplement de la dictature. Mais les 3000 "invités" d'oscar feront bien ce qu'ils veulent se n'est pas cela qui va bouleverser les ilections democratique !!!!!
Quand on voit la photo des trois candidats à la députation on a vraiment envie d'éclater de rire surtout quand on lit leur propos. Ce n'est pas avec des guignols de çette envergure que notre fenua va avancer.......

2.Posté par tata hara le 26/03/2017 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils vont essayer de nous faire avaler que les abstentionnisme de la présidentiel sont tous des partisans du Tavini.

3.Posté par bidass le 26/03/2017 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

40 ans d’échec !!!

et on contiue !!!

4.Posté par raerae hetero le 26/03/2017 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi Moetai Brotherson est en jupe ?

5.Posté par Juju le 26/03/2017 12:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tina a perdu la Mairie de Mataiea, mais Oscar que fais -Tu?????

6.Posté par taha ruru le 26/03/2017 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N’oublier de faire rappeler les 5000 milliards de terre rare au peuple Maohi, c'est tellement beau de rêver.

7.Posté par Chaval le 27/03/2017 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""Président nous mettrons ton nom sur le bulletin !" ça dénote le niveau de ses ouailles à Oscarito
""Je serai la voix des Polynésiens à Paris pour dire que l'Etat français est juste donneur de leçons – en parlant des droits de l'Homme - mais, il refuse les droits des mā'ohi." dixit Valentina Cross (Cross c'est ma'ohi ça ?), est ce que les ma'ohi ne sont pas des Hommes ? Elle pédale dans le fafaru Valentina, quand on ne sait pas s'exprimer il vaut mieux faire profil bas.

8.Posté par ping le 27/03/2017 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quel tableau!!!

9.Posté par Chaval le 27/03/2017 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel quatuor sur la photo, le président à VIE, le bras droit conseiller en jupette, la ma'ohi (???) un peu secouée du bocal, et l'avocat marron, avec ça l'avenir de la Polynésie est assuré. Même pas marrant.

10.Posté par Hopé la blague le 27/03/2017 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut qu'ils participent au Jamel Comedy Club, ils auront plus de chance de réussir.

11.Posté par Dr. Funk le 27/03/2017 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher colonisées de la colonie, cette juppe ou jupette comme dite notre chaval (carricaturiste ou cheval de troie?) c'est le tenue correcte d'un homme dans plusieurs pays - souvent souveraines - dans le Pacifique sud: sulu vakatanga à Fiji, tupenu à Tonga, lavalava à Sāmoa.

12.Posté par pif paf le 27/03/2017 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je re-voterai bleu (Tavini - UPLD ou autre) quand Oscar ne sera plus président à vie.
Il faut qu'il accepte que les jeunes soient plus présents et plus impliqués : pourquoi ne laisserai-t-il pas la présidence à l'un des 3 autres ?

Seule la couleur le distingue de Flosse. Le reste est identique : pas de débat, pas de divergence affichée entre les membres, un seul objectif : le sien.

Je voterai donc pour d'autres courants indépendantistes.

13.Posté par Jean pierre Beaulieu le 27/03/2017 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux clowns et leur pendant féminin = trois profiteurs d'un système de liberté démocratique sur lequel ils marchent allègrement, suivi d'un bon nombre de décérébrés qui seraient leurs esclaves si jamais c'était eux les chefs de Maohi nui.

14.Posté par Pascal ALBERT le 27/03/2017 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dr funk.

En Ecosse aussi......Moetai Brotherson serait-il écossais ?

15.Posté par ping le 27/03/2017 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en recommandant l'abstention, Oscar montre qu'il est satisfait du choix du Tahoera

16.Posté par Dr. Funk le 27/03/2017 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Pascal Albern : pour vous un kilt est la même tenue alors, est l'Ecosse se situe en Océanie, mais je crois Brodersen est Viking......

17.Posté par Chaval le 28/03/2017 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette histoire de jupe qui serait la tenue portée dans le Pacifique Sud, c'est vrai au Tonga, aux Fidji, mais à Tahiti le fait de porter une jupe ne rend pas le personnage plus ma'ohi, (surtout quand on s'appelle Brotherson il n'y a pas plus ma'ohi que Brotherson) de même que ceux qui se promènent pied nus dans la rue, ça pose son mec, celui là est un vrai ma'ohi ...il marche pied nus.

18.Posté par Faut pas pousser! le 28/03/2017 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas colonisés tous les 3 par la malbouffe importée....

19.Posté par Chaval le 28/03/2017 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mme Temaru, on ne la voit que très rarement, mais chaque fois elle est apparue comme une femme qui idolâtre son mari, là encore c'est un peu "posé" pour la photo, appuyé sur l'épaule d'Oscar elle en fait peut-être un peu trop. Mais bon ce que j'en dis n'engage que moi, mais je maintiens que ça manque de naturel.

20.Posté par pif paf le 28/03/2017 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Brotherson a un discours assez rationnel : ici sur le rôle du député, et le rôle joué par Maina Sage.
C'est VRAIMENT dommage qu'il soit parfois contraint de répéter les propos de son chef de file.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance