Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Tu'aro fit : 15 salles de sport investissent le web



Tahiti, le 13 juillet 2021 - Fragilisées par la crise, les salles de sports investissent elles aussi l'espace numérique. Baptisé Tu'aro Fit, le programme de "coaching vidéo", gratuit sur deux mois, permet de bénéficier de 15% de remise sur un premier abonnement. Une opération de promotion pilotée par l'agence Wow Sense et financée par le ministère de la Culture dans une logique de relance.   
 
Assommés par l'essor du "sport à la maison" ou "en extérieur", les clubs de fitness cherchent à remonter sur le ring d'un marché qui s'est numérisé. Pour les aider à rebondir dans une logique de "relance économique", le ministère de la Culture, également en charge des Sports, a décidé de les accompagner sur le terrain de la promotion, avec la mise en ligne le 15 juillet de la plateforme tuarofit.pf. "On propose de valoriser des coachs, des salles de sport et la pratique sportive", a résumé le ministre des Sports, Heremoana Maamaatuaiahutapu, mardi en conférence de presse de lancement.
 
Les 15 salles de sport implantées à Tahiti (12), Moorea (1), Raiatea (2) et Bora Bora (1) font parties de ce programme de "coaching vidéo" gratuit. Le concept ? Permettre aux internautes de bénéficier d'un coupon de réduction de 15% sur leur premier abonnement mensuel dans la salle de leur choix, à condition d'avoir visionné l'intégralité des 15 vidéos. Soit une vidéo de 30 minutes par salle, pour un total de 15 000 points. "On ne peut pas tricher et refaire la même vidéo", taquine le ministre. Le système est effectivement conçu pour que les 1 000 points à gagner par vidéo ne soient comptabilisés qu'une seule fois et seulement lorsque le clip en question est visionné dans son intégralité.
 
Produit éphémère
 
Pas question pour autant de concurrencer le cœur d'activité du secteur, fait savoir l'agence de communication Wow Sense, à l'origine de la conceptualisation et du pilotage. "Il s'agit d'un produit éphémère qui va durer deux mois", annonce sa gérante, Nahema Temarii. "On met un petit coup de pression sur les internautes (…) pour pousser à la consommation et au sport en salle". Les internautes auront ainsi du 15 juillet au 15 septembre pour gagner à grand renfort de gainages et de cardio le coupon de réduction digital. "L'idée, c'est de proposer aux gens de faire du sport chez eux, et leur donner envie de venir à la salle, et potentiellement de s'inscrire", indique le président du syndicat des salles de sport en Polynésie, Guillaume Eugène.
 
'Ukulele, tō'ere et vivo

Et pour faire d'une pierre trois coups, l'agence a voulu associer la jeunesse et la culture à la dynamique sportive. Aremistic et DJ Harmelo, jeunes artistes polynésiens qui montent, ont été retenus pour composer des "tracks" afin "d'ambiancer l'effort physique". "Le challenge, c'était de reprendre des mix originaux et de rajouter des sons organiques et des instruments traditionnels", commente DJ Harmelo. 'Ukulele, tō'ere ou encore le vivo donnent ainsi une coloration mā'ohi aux différents mixes. "On est clairement dans l'innovation. Ce qu'on a voulu faire, c'est outiller un secteur, lui permettre de diversifier son offre, notamment sur le numérique", justifie la conseillère technique du ministère, Tiphaine Gribelin, faisant valoir au passage la participation de 28 entreprises locales sur ce projet.
 
Du côté des gérants de salles de sport, on compte beaucoup sur ce coup de main. "Déjà, sans les aides des pouvoirs publics, la crise aurait fait un carnage", résume le président du syndicat des salles de sport en Polynésie, Guillaume Eugène. "On espère que ce projet va nous permettre de nous relever. Même si on retrouve un peu des couleurs aujourd'hui, on a perdu 20 à 50% de notre chiffre d'affaires comparé à 2019".
 

​Guillaume Eugène, président du syndicat des salles de sport de Polynésie : "On a perdu 20 à 50% de notre chiffre d'affaires"

A quel point les salles de sport ont été impactées par la crise ?
"On a été obligé de fermer nos portes pendant six mois. Mais sur ce laps de temps, on devait quand même payer les loyers. La plupart des salles se sont donc endettées auprès des propriétaires. Le loyer, c'est la charge la plus lourde avec la patente. Même si on retrouve un peu des couleurs aujourd'hui, on a perdu 20 à 50% de notre chiffre d'affaires comparé à 2019."
 
Ce qui n'est pas suffisant pour rebondir ?
"Non, ce n'est pas suffisant et heureusement qu'on a eu les aides des pouvoirs publics, sinon la plupart d'entre nous auraient fermé. Ce projet là permet de faire une promotion à plus grande échelle que ce qu'on fait nous avec nos petits moyens sur Facebook. Là, ça va toucher, on l'espère, beaucoup plus de monde que nos adhérents et nous permettre d'être plus visible, la plateforme étant beaucoup plus grande et performante."
 
Vous avez des objectifs chiffrés ?
"L'objectif serait de retrouver un chiffre d'affaires correct, qui nous permettent d'apurer un peu les dettes. Retrouver 100% du chiffre d'affaires de 2019, ce serait bien."
 
Qu'est-ce que ces vidéos ont de particulier ?
"C'est de proposer aux gens une pratique du sport chez eux, en toute sécurité, avec des professionnels diplômés. Et en même temps leur donner envie de venir physiquement à la salle qui leur plaît et pourquoi pas aussi, s'inscrire derrière." 
 

Rédigé par Esther Cunéo le Mardi 13 Juillet 2021 à 19:17 | Lu 1622 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus