Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Trois ans ferme pour homicide involontaire



PAPEETE, le 30 janvier En état d'ébriété, sans permis ni assurances, le prévenu avait provoqué un grave accident de la circulation, causant ainsi la mort de son passager. L'homme, poursuivi pour homicide involontaire aggravé, a été condamné ce mardi à 5 ans de prison dont deux avec sursis mise à l’épreuve.

Les faits remontent à l'après-midi du 7 juin 2015. Ce jour-là, les gendarmes de Taravao interviennent sur un accident de la route ayant eu lieu au pk 1.5 dans le sens Taravao Tautira. Il semble alors qu'un conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, percutant ainsi celui qui arrivait en face. D'autres voitures qui suivaient sont impactées de manière moins violente. Les secours tentent de réanimer le passager du véhicule responsable de l'accident mais le jeune homme de 29 ans décède sur le coup, victime d'un enfoncement thoracique et d'une disjonction du bassin. Une femme enceinte est, quant à elle, victime de plusieurs blessures qui lui vaudront 21 jours d'incapacité totale de travail (ITT).




Circonstances aggravantes

Blessé, le conducteur du véhicule incriminé, passe plusieurs jours à l'hôpital avant d'être entendu par les gendarmes. L'individu, un pêcheur de 26 ans, explique aux enquêteurs qu'il avait, ce jour-là, déjà bu trois bières et un tiers d'une bouteille de komo. Il avait repris le volant avec l'un de ses cousins par alliance pour aller chercher une nouvelle bouteille de komo.

L'enquête laisse apparaître que l'auteur des faits circulait sans permis ni assurances avec un taux d'alcoolémie d'1.70 gramme. L'homme a reconnu qu'il conduisait depuis 2010 sans aucune autorisation.

Lors de l'audience, le président du tribunal, consterné, s'est interrogé: "Comment expliquez-vous tous ces manquements, toutes ces négligences? (…) Vous cumulez toutes les infractions en la matière, on se demande même comment vous auriez pu éviter un accident…" Peu bavard, le prévenu, décrit comme une personne calme et sociable, a répondu qu'il n'avait pas pensé au danger: "je me sentais bien au moment de prendre le volant." L'homme a ajouté qu'il pensait à la victime "tous les jours".

Evoquant la violence de l'accident, l'avocate de la victime a indiqué que la famille de cette dernière souhaitait que le prévenu "exprime quelque chose à l'égard de la famille."

Regrettant la répétition de ce type d'accidents, le procureur de la république a qualifié le contexte de "dramatique (…) Une fois de plus, le prévenu fait preuve d'une totale négligence qui confine de manière paradoxale à un acte presque délibéré (…) La réflexion doit s'abattre sur ces prévenus qui sont à l'origine de ces faits inadmissibles." Le représentant du ministère public a requis une lourde peine de 5 ans d'emprisonnement dont un an avec sursis mise à l'épreuve.

Le conseil du prévenu, Me Tulasne a souligné l'incontestabilité des faits: "c'est le procès de l'inconscience dans toute sa splendeur, tout y est! (…) A quoi servirait, deux ans après les faits, d'envoyer mon client à Nuutania? Il faut allier une juste sanction à son avenir."

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné l’homme à 5 ans de prison dont 2 avec sursis mise à l’épreuve.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 30 Janvier 2018 à 16:17 | Lu 1210 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 11:32 250 plants de cannabis saisis à Rikitea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués